La Foire aux vins d’Alsace revient

du 26 juillet au 4 août

C’est décidé j’arrête le sucre…

 

Avec ses 350 exposants, la Foire aux Vins d’Alsace reçoit chaque année plus de 309 659 visiteurs (chiffre 2023) qui font d’elle la 2eme Foire de France et la 1ère Foire du Grand Est en termes de fréquentation.

75 éditions que la Foire aux Vins d’Alsace, la « FAV ! », rassemble, anime les souvenirs et réjouit les Alsaciens tout au long de l’année. Une fois encore, les vignerons sont présents derrière le bar pour vous conseiller, vous raconter leurs cuvées et leurs terroirs et pour partager leur passion et leur savoir-faire. Un lieu incontournable pour découvrir la diversité des vins d’Alsace et déguster des planchettes gourmandes en accord avec ces vins

Cacolac fête ses 70 ans

L’entreprise familiale bordelaise, connue pour ses boissons au lait, au cacao, à l’inimitable petit goût sucré caramélisé, fête son anniversaire en réservant de nombreuses surprises tout au long de l’année. Si elle prévoit de décliner sa célèbre boisson en différentes versions pour le plus grand plaisir des adultes et des enfants, Cacolac crée également l’événement en se lançant sur le marché des glaces et, plus encore, en inaugurant une toute nouvelle unité de production pour mettre tout type de boissons en boîte et bouteilles verre.

Ancrée au coeur de la vitalité locale et nationale, l’entreprise a ainsi prévu de recruter pour venir renforcer son équipe d’une cinquantaine de collaborateurs en place à Léognan, en Gironde. Une dynamique qui lui permet d’afficher un objectif ambitieux grâce à une capacité additionnelle de plus de 20 millions d’emballages conditionnés par a. Une croissance qui s’inscrit dans sa démarche responsable, basée sur des ingrédients de proximité et des emballages durables. Pour célébrer ses 70 ans avec les consommateurs, Cacolac a prévu de nombreuses animations et des cadeaux sous forme d’objets collectors emblématiques de son histoire sur un site dédié : CACOLAC70ans.fr. Pour ses 70 ans, Caculac va proposer différentes innovations dont Barista, une nouvelle gamme destinée aux adultes, présentée dans des briquettes individuelles et déclinée en trois parfums : Noir Intense, Chai et Moka. De plus, la marque lance une recette Vanille en format 1 l pour sa gamme Mon 1er Cacolac.

Et, cette année d’anniversaire marque son arrivée inattendue dans les bacs à glace avec  des glaces en bâtonnets ou en pots conçus avec son partenaire Yeti, entreprise familiale basée à Avignon.

Episen by InVivo noue un partenariat d’excellence

avec le chef Guy Martin

Episens, pôle blé du groupe InVivo, confirme son plan de développement sur le marché de la meunerie et de la boulangerie avec l’inauguration du moulin de Corbeil-Essonne, la mise en fabrication d’une nouvelle ligne de fabrication de viennoiseries crue sur le site de Neuhauser de Folschviller et l’acquisition de deux nouveaux moulins.

Dans ce contexte, le partenariat exclusif noué avec le Chef Guy Martin vise à contribuer à la montée en gamme des produits de boulangerie, viennoiserie, pâtisserie, et snacking via un accompagnement quotidien des équipes Episens mais aussi avec la création de recettes iconiques à destination des professionnels de la boulangerie et de la restauration (Foodservice) en France et à l’international. Guy Martin, chef cuisinier de renom, collabore aussi avec les équipes R&D et marketing d’Episens dans le développement de nouvelles recettes, de l’idée créative en passant par la sélection d’ingrédients de qualité.

Le chef a aussi l’occasion de transmettre son savoir-faire culinaire et la mise en valeur des produits auprès des techniciens boulangers afin d’offrir à leurs clients des produits d’excellence et des conseils avisés pour assurer une remise en oeuvre parfaite auprès du consommateur final.

Apprenez à remplacer le sucre par des ingrédients bénéfiques pour la santé, à déchiffrer les étiquettes pour débusquer les sucres cachés, à choisir les bons produits sucrants... Les astuces, techniques et ruses de Sarah qui, croyant qu’elle avait une alimentation saine, a découvert qu’elle consommait en réalité l’équivalent de 25 cuillères à café de sucre chaque jours, vous aideront à vaincre la sensation de manque et à surmonter les moments difficiles. Son ouvrage, désormais best-seller aux USA et en Australie vous aidera à découvrir comment faire le lien entre sautes d’humeur, problème de poids, de sommeil, et dérèglement thyroïdien. Avec elle adoptez un nouveau mode de vie bénéfique pour votre corps et votre équilibre moral ! Basé sur l’expérience personnelle de l’auteur, le programme de sevrage du sucre vous fait progresser pas à pas, sans renoncer au plaisir ! Cuisinez sans sucre grâce à plus de 100 recettes qui privilégient les aliments complets et nutritifs. Plats détox, encas pour grands et petits, desserts, gâteaux, boissons énergétiques : optez pour cette cuisine simple, saine et savoureuse.

C’est décidé j’arrête le sucre…

Paru aux éditions Larousse. 19,95 €.

3 coopératives bretonnes engagées

contre les pesticides

Prince de Bretagne, Savéol & Solarenn s’engagent dans une agriculture responsable en proposant aux consommateurs français la garantie de manger des tomates cultivées sans pesticides. S’unir pour plus d’impact et de poids, c’est l’opportunité qu’ont saisi, il y a tout juste 5 ans, ces trois coopératives maraîchères bretonnes en créant le label Cultivées Sans Pesticides, à travers

l’Alliance Nature & Saveurs, en faisant le choix dès 2019, d'un double engagement de moyen et de résultat garantissant I’absence d’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse, et donc de résidus sur leurs productions

Consommer les tomates Cultivées Sans Pesticides de l’Alliance Nature et Saveurs, c’est donc s’assurer un produit de confiance, de qualité, et respectueux des consommateurs et de la nature. En 2024, le label fête ses 5 ans. Et l’engagement des maraîchers et des techniciens pour proposer aux consommateurs des produits toujours de haute qualité ne faiblit pas, les gammes se sont bien étoffées. Ainsi, les trois coopératives totalisent entre 70 et 90 % de tomates Sans Pesticides.

Forget me not de Gremillet

Alléno & Rivoire « Création Chocolat de l'Année »

La maison de champagne Gremillet complète sa gamme avec une nouvelle cuvée BIO inoubliable… Forget me not.

Le marché du champagne bio est en pleine effervescence. Bien que la culture biologique reste encore confidentielle avec moins de 10% de représentation au sein de l’AOC Champagne, poussés par une demande grandissante et par des enjeux environnementaux, bon nombre de producteurs se lancent dans la pratique. Pour la maison Champagne Gremillet, le cap a déjà été franchi il y a plus de 10 ans. Une expérience historique dans le champagne bio produit depuis 2011 sous le label Ecocert. Parmi les tout premiers viticulteurs champenois à s’être lancés dans l’aventure BIO, ce type de champagne était élaboré au départ pour d’autres marques à partir de raisins achetés à des exploitants. À partir de 2019, après avoir remporté un appel d’offre du monopole suédois, plusieurs cuvées BIO étiquetées Gremillet ont vu le jour. Production exclusivement réservée à la Suède qui est d’ailleurs devenu le 1er marché export de la maison devant le Royaume Uni.  Aujourd’hui, après 3 années de conversion, Champagne Gremillet dispose en propre de 6 hectares de vignes agréées bio, toutes situées au plus près du domaine. Une façon pour la maison de mieux protéger ce vignoble particulièrement sensible aux aléas de la météo, aux nuisibles ou encore aux maladies et de conserver la qualité irréprochable qu’elle s’affaire à faire émaner de tous ses crus. Particulièrement marquante dans l’histoire de la maison de Champagne, la nouvelle cuvée BIO se devait de porter un nom fort de sens. Et c’est « Forget me not » qui a emporté l’adhésion des différents membres de l’équipe. Toute une légende se cache derrière ce nom…

Il s’avère que notre nom de famille « Gremillet » figure parmi les principaux synonymes de la fleur Myosotis, aussi connue sous le nom de Vergissmeinnicht en allemand ou « Forget-me-not » en anglais. Dans le langage des fleurs, cette espèce sauvage possède certaines des plus belles symboliques : fidélité, amour éternel, souvenir, renouveau ou encore espoir. C’est pourquoi, depuis bien longtemps déjà, l’envie de créer une cuvée dédiée à cette fleur était présente au sein de la maison. Une cuvée qui représente l’attachement de la maison à ses racines et à sa terre. Plus qu’un simple champagne biologique, Forget me not est un hommage vibrant à la mémoire de précieux moments de vie.  Chacune de ses gorgées incarne aussi la nouveauté, ainsi que la joie et l’espoir qui en découlent.

Florence Duchêne élue Vigneronne de l'année

lors des Trophées Champenois

Le secteur du vin vit une petite révolution : longtemps considéré comme masculin, cet univers se féminise enfin. Ainsi, Florence Duchêne, une vigneronne de talent qui s'appuie sur ses origines franco-philippines (père champenois et mère philippine) pour imaginer des cuvées inédites, riches d'une parfaite connaissance de l'élaboration d'un champagne d'exception. Un savoir-faire qui n'est pas passé inaperçu puisque cette dernière vient de remporter les Trophées Champenois 2023 dans la catégorie “vigneronne de l’année”.

Le magazine Fou de Pâtisserie, créateur des Trophées Fou de Pâtisserie, vient de nommer la maison Alléno & Rivoire Céation Chocolat de l'Année avec la Plaquette Terroirs de France – Saint-Emilion. Dans cette création, Alléno & Rivoire a façonné une expérience sensorielle unique en utilisant un chocolat Equateur 55 %. La Plaquette Terroirs de France – Saint-Emilion se distingue par son mariage subtil de saveurs, avec une crème tendre à la vanille brûlée, un miel de champignon délicat, et un croustillant vanille. La victoire de La Plaquette Terroirs de France – Saint-Emilion dans la catégorie Création Chocolat de l'Année 2023 témoigne du talent exceptionnel d'Aurélien Rivoire, maître chocolatier chez Alléno & Rivoire. Sa créativité, son savoir-faire et son engagement envers l'excellence ont été reconnus et applaudis par les experts de l’industrie. Guidée par la recherche incessante de l'excellence et de l'innovation, Alléno & Rivoire, sous la direction de Yannick Alléno, chef étoilé mondialement reconnu, et Aurélien Rivoire, maître chocolatier d'exception, repousse continuellement les limites de la créativité et témoigne de l'engagement constant de la maison à offrir des expériences gustatives uniques.

Khla, un périple sensoriel au Cambodge

La gestion de KHLA repose sur une synergie parfaite entre son jeune fondateur, Hippolyte, et sa femme Sreymom qui se consacrent depuis le Cambodge à la découverte et au conditionnement de nouveaux produits d'exception, et leur famille en France, responsable de l'importation et de la distribution de ces trésors gustatifs en Europe. Cette organisation garantit que chaque achat chez KHLA équivaut à un échange direct entre le producteur et le consommateur, sans intermédiaires. Khla, l'épicerie du Mékong, est bien plus qu'une simple boutique d'épices : c'est une invitation à un voyage sensoriel et culturel au cœur du Cambodge. Avec une approche profondément ancrée dans la valorisation du patrimoine cambodgien et le soutien aux communautés locales, Khla dévoile la richesse du Cambodge à travers une sélection rigoureuse de produits authentiques. KHLA, L'épicerie fine du Mekong, est une entreprise familiale franco-khmère dédiée à la célébration des saveurs uniques de l'Asie à travers une sélection méticuleuse d'épices et de produits certifiés bio (par Ecocert) haut de gamme. Derrière chaque produit - qu'il s'agisse du célèbre poivre de Kampot, des épices bio d'Asie, des poivres du monde ou des thés bio - se cache une histoire de passion, de respect pour la terre et de relations équitables avec les agriculteurs. Véritable portail vers une expérience gustative sans pareille, https://www.epices-khla.com offre aux gastronomes et aux gourmets ouverts sur le Monde l'opportunité unique de découvrir et d'acquérir des pépites gustatives provenant directement du Cambodge et d'autres régions d'Asie.

Chester Tsai, le nouveau Chef explorateur

de saveurs aux Bords de Mer

C’est Bien Bon en Avignon

Le Grand Avignon organise cette année la deuxième édition de ses rendez-vous gourmands, Bien Bon !, qui se dérouleront du 16 au 22 septembre 2024. Bien Bon se veut désormais le rendez-vous incontournable et gourmand de la rentrée dans le Grand Avignon. Des producteurs, des vignerons, des chefs et des lieux insolites pour des moments délicieux de partage et de fête : voilà les ingrédients principaux de Bien Bon ! Cet événement populaire organisé par le Grand Avignon a pour ambition de valoriser une alimentation produite selon les règles d'une agriculture vertueuse et de mettre en avant les producteurs et talents locaux. Pour 2024, durant toute une semaine les savoir-faire et les talents du territoire se donnent rendez-vous avec tous les acteurs de la filière gastronomie : chefs, producteurs, vignerons, artisans des métiers de bouche, etc. La semaine se déclinera autour d’une soirée où la street foot se fait locale et saine avec une conférence qui questionne et inspire, des repas des chefs dans des lieux insolites et secrets, une foire gourmande où se mêlent vignerons, agriculteurs, transformateurs du Grand Avignon... C'est aussi un travail de fond mené avec les écoles, les maisons de retraite et les associations investies dans les quartiers pour promouvoir une alimentation saine et responsable qui peut aussi être festive et gastronomique.

Pour en savoir plus : grandavignon-bienbon.fr

Sur la corniche de Marseille, le restaurant des Bords de Mer dévoile une cuisine singulière et généreuse célébrant les richesses des produits méditerranéens, grâce à l’arrivée de son nouveau Chef : Chester Tsai.

Fortement influencé par ses origines asiatiques et riche d’une expérience internationale s’étendant de Paris à New York, en passant par Londres ou Singapour, le Chef Chester Tsai puise dans ses souvenirs d’enfance et son parcours multiculturel pour créer une cuisine résolument contemporaine et créative revisitant le terroir provençal et mettant en lumière à sa façon les produits de la mer, issus des meilleurs producteurs locaux. Tartare de gambas et mangue-sauce tomkha, ceviche philippin au vinaigre de coco ail gingembre et piment rouge, lotte sauce aigre-doux au poivre et navets caramélisés crème de daïkon, seiches snackées-chou grillé et céleri émulsion satay donnent le ton d’une cuisine vibrante entre la Méditerranée et l'Asie du Sud-Est. Le restaurant, perché au-dessusde la mer, offre une vue époustouflante, sur le château d’If et sur les îles du Frioul. La fraîcheur des saveurs et la subtile complexité des assaisonnements offrent un mélange vibrant et unique à chaque client. Obsession estivale, le rooftop de l’hôtel garantit moments d’exception pour célébrations d’exception, coupé du monde, pour accompagner celles et ceux pour qui l’été est synonyme de convivialité et de fête.

Christophe Moret arrive

au Domaine Les Crayères

Les Frères Gardinier et Arnaud Valary accueillent désormais Christophe Moret en qualité de Chef exécutif au Relais & Châteaux Le Domaine Les Crayères. Rompu à la restauration doublement et triplement étoilée, ce dernier va désormais écrire l es nouveaux classique du restaurant Le Parc et, dans un registre plus détendu mais tout aussi précis, ceux de la  Brasserie Le Jardin. Originaire d’Orléans, le chef a fait ses premiers pas auprès de ses mentors Bruno Cirono et Jacques Maximim. Il prendra son envol à Paris, au Spoon Food & Wines avant de devenir le Chef du restaurant 2* Alain Ducasse au Plazza Athénée. Après 7 ans, il a rejoint la Maison Lasserre où le Guide Michelin lui attribue deux étoiles comme au restaurant l’Abeille du tout nouveau Shangri Là en 2016. Humble, emphatique, généreux et sincère, il participe ainsi à la nouvelle dynamique du Domaine.

Lactel bio fait grandir l’agroforesterie

Aulnes de Corse, poiriers sauvages, noyers, érables champêtres, merisiers… Le nouveau programme de plantation Lactel Bio, en partenariat avec l’Association française d’agroforesterie, « Faire grandir l’agroforesterie », vise à développer la plantation et la restauration de haies et d’arbres résilients face au réchauffement climatique sur les exploitations agricoles françaises. Ce programme incarne la volonté de Lactel Bio d’accompagner ses agriculteurs partenaires de A à Z dans la transition vers des techniques agroforestières, dans le but de préserver la biodiversité des prés. Les 650 éleveurs engagés dans la démarche « Bio Engagé » pourront tous les ans, de mai jusqu’à août, déposer leur dossier de candidature pour bénéficier d’un accompagnement sur-mesure durant 3 ans, leur permettant d’intégrer et valoriser les arbres et les haies sur leurs exploitations. Lactel Bio prendra en charge à 100 % le conseil individuel et le suivi des projets et financera à 60 % la fourniture des plants et les projets de restauration.

En lançant le programme « Faire grandir l’agroforesterie », Lactel Bio s’engage dans une démarche à long terme, aux côtés de ses éleveurs partenaires. Cette initiative vise à fournir les outils nécessaires et un accompagnement complet pour faciliter la transition des agriculteurs vers une gestion durable des ressources naturelles, « du sol au paysage ». L’entreprise a pour ambition, avec cette initiative, de préserver au maximum les hectares de biodiversité entretenus par ses éleveurs partenaires.

Un bar a rhum unique au monde

Dans une chapelle désacralisée, le Monastic, bar de dégustation de rhum est un morceau d’Histoire qui s’offre ici une nouvelle jeunesse. C’est certainement la découverte la plus spectaculaire du Domaine Reine Margot Paris Issy - MGallery. Ce monument historique de style néo-gothique, jusqu’ici caché du public ouvre ses portes et se dévoile pour le plaisir des yeux et du palais. Il n’a jamais été́ un sanctuaire ouvert au public, ni l’église d’un monastère, ni la chapelle d’un couvent. C’était le lieu de prière et de célébration des jeunes prêtres qui venaient passer 9 mois de formation religieuse dans ce lieu isolé, au fond du parc du séminaire d’Issy. Outre sa demi-douzaine de vitraux restaurés et les hauts reliefs, on y observe 76 statues de disciples qui ajoutent à la solennité́ de cette architecture. Seulement une quinzaine de places assises promettent alors un moment de dégustation privilégié́ au Monastic, le speakeasy le plus insolite de la Capitale. Le bar affiche par ailleurs une des plus grandes collections de rhums de France. Au total, c’est une sélection de près de 400 références agricoles, espagnoles et anglaises qui est exposée à la manière d’une bibliothèque précieuse, dans la sacristie habillée de bois sombre. 400 rhums, de plus de 35 destinations et issus de distilleries souvent familiales, sont proposés : pour les rhums agricoles, outre la distillerie martiniquaise La Favorite, les amateurs découvrent les A1710 et Baie des Trésors en plus de quelques rhums pur jus de canne comme Chamarel sur l’Ile Maurice ou O Reizinho à Madère. Parmi les incontournables hispaniques, s’ajoutent à Botran, Diplomatico et Santiago De cuba, des maisons plus confidentielles comme Coloma en Colombie et Millonario au Pérou. Quant aux rhums plus secs, de style anglais, la gamme d’un des leaders Angostura s’étoffe ici d’un English Harbour de Antigua ou encore, du Pusser’s Navy. Un lieu unique pour une collection unique.

La cuvée Les 2 Vaches Rouge fête ses 10 ans

La cuvée Les 2 Vaches Rouge s’est révélée un véritable succès depuis sa création voici dix ans. Pour cette occasion un macaron d'anniversaire a été ajouté sur l'étiquette et un bandana (symbole des férias dans le Sud-Ouest) sera offert dans chaque carton de "Les 2 Vaches Rouges". Ce vin de France typique a été créé pour mettre en avant le cépage local, le Tannat (cépage roi de l’appellation de Madiran), tout en présentant une version différente du Tannat avec des arômes de fruits frais. Après dix ans d'étroite collaboration, la quatrième génération affine le profil de cette cuvée en y ajoutant encore plus de fruits, d'amitié et d'amour ! Il se déguste frais en apéritif tout au long de l'été, pour partager un moment de convivialité avec ses proches. Aujourd'hui, son étiquette est devenue emblématique et bien reconnaissable parmi les différentes cuvées de la Famille Laplace.

Elsass, un restaurant de vignerons Alsaciens

C’est en plein coeur du 10ème arrondissement que le nouveau restaurant Elsass vient tout juste d’ouvrir ses portes au 153 avenue Parmentier. Elsass offre une carte 100% Alsace qui accompagne une cuisine tout aussi régionale. Un restaurant né de l’envie de son créateur de déringardiser la cuisine alsacienne trop longtemps réduite à la choucroute, la Flammekueche, les Spätzles ou autres Knacks. Aux manettes de cette nouvelle adresse, Guillaume Keusch, fiscaliste reconverti et alsacien de naissance, a pensé son restaurant comme un lieu de partage, d’échange et de convivialité autour des spécialités de sa région. Passionné de cépages alsaciens, Guillaume Keusch a fait appel à la sommelière Caroline Furtoss pour créer une carte des vins dédiée à l’Alsace. Conventionnels, bios, en biodynamies ou encore natures, la passion du producteur pour son vin est le seul critère de sélection.

En cuisine, on retrouve Stéphane Capet, chef parisien qui a oeuvré 13 ans au sein du Groupe Ducasse avant de rejoindre l’aventure Elsass. Derrière son comptoir cuisine, qui domine la salle du restaurant, le chef met en avant les beaux produits, producteurs et artisans locaux à travers des recettes librement inspirées de la gastronomie alsacienne, version bistronomiques. Poissons d’eau douce, gibiers en civet, foies gras, des plats généreux réveillés avec des sauces, des assaisonnements, des jus pleins de reliefs. Elsass, c’est, comme toute la carte, l’expression de la tradition revenue à son essence même.

Delamain célèbre son bicentenaire

École Ducasse et Hectar partenaires de l'alimentation durable dans la gastronomie

École Ducasse annonce son partenariat avec Hectar, association dédiée à la transition agricole et à l’accompagnement les start-ups du domaine dans toute l’Europe. Cette collaboration est une nouvelle étape pour Ecole Ducasse qui se positionne comme précurseur de l'intégration de l'alimentation durable dans l'enseignement culinaire. Ainsi, en juin prochain, les deux partenaires lanceront une Formation Professionnelle sur le thème : « Biodiversité et Alimentation Durable dans l'Assiette ». La formation professionnelle prévue les 20 et 21 juin, durant deux jours permettra aux chefs de mieux identifier le rôle qu’ils doivent jouer dans la transition vers une alimentation plus saine et plus durable et couvrira des sujets essentiels tels que la régénération des sols, les enjeux climatiques et l’importance de la relation chef-producteurs. Elle inclura également une visite immersive de la ferme pilote Hectar, ainsi que des échanges avec des chefs renommés ayant initié de nouvelles formes de collaboration avec les producteurs et mettant en œuvre des démarches d’autoproduction de type « cuisinier-maraîcher ».

Tous les cursus Bachelors et les programmes de reconversion d'École Ducasse seront également enrichis d'un module de deux jours sur l'alimentation durable. Cet ajout fera partie intégrante du module de cuisine saine et naturelle dès cette année et fera la part belle à la cuisine végétale et à la diversité des territoires, avec une visite immersive de la ferme pilote Hectar et des interventions d'experts sur le thème de la régénération des sols, de la permaculture et des fermentations. Avec cette collaboration, École Ducasse et Hectar s'engagent à former des chefs non seulement talentueux, mais également acteurs d’une transition engagée vers une alimentation plus durable, conscients de leur impact environnemental dans le cadre de leur pratique professionnelle.

20ème challenge Foie Gras 2024

des Jeunes Créateurs Culinaires

Le Challenge Foie Gras 2024 des Jeunes Créateurs Culinaires ouvre les inscriptions à la 20ème édition du concours professionnel de cuisine sur le thème : « Avec le duo foie gras-magret, créez votre plat signature ». Ce concours est réservé aux élèves et apprenties cuisiniers de toute la France, âgés de 16 à 24 ans. A l’occasion de son 20ème anniversaire le Cercle des Amoureux du Foie Gras veut honorer les chefs cuisiniers et leur dévouement aux produits de nos terroirs, base de créations originales dénommées « Plat signature ». Pour participer à ce nouveau challenge les candidats doivent s’inscrive avant le 30 juin prochain minuit auprès d’Adocom-RP. Ils auront ensuite jusqu’au 12 septembre pour envoyer leur dossier recette. Le règlement du concours, ainsi que la fiche d’inscription, sont disponibles sur le site : fandefoiegras.fr et sur demande à anais@adocom.fr, ou sur simple appel au 01 48 05 19 00. A la suite des envois, six candidats seront sélectionnés sur dossier pour venir réaliser leur recette à Paris et tenter de remporter l’un des trois prix mis en jeu : 2200 € pour le Ier prix, 1 700 € pour le 2ème prix, 1 600 € pour le 3ème prix et 1 500 € pour les 4ème, 5ème et 6ème prix.

Vanille Lina le roi de la vanille

Fondée en 2023 à Bordeaux par Eric Pommereaud, Vanille Lina est une entreprise de distribution de gousses de vanille bourbon de Madagascar pour les particuliers et les restaurateurs. Passionné de gastronomie, cet ancien chef de cuisine originaire de Madagascar a créé Vanille Lina avec l’envie de faire découvrir l’or noir de Madagascar à travers un projet entrepreneurial et familial. La vanille est récoltée à Sambava, ville située sur la côte Nord-Est de l’île et capitale mondiale de la vanille.

C’est avec cette épice d’exception que Vanille Lina a su conquérir les cuisines de restaurants bordelais reconnus mais aussi les plus belles pâtisseries de la ville. On peut ainsi retrouver la vanille de Vanille Lina dans les certains restaurants étoilés : le Quatrième Mur, Maison Nouvelle, l’Oiseau Bleu mais aussi chez Serge, au restaurant panoramique de la Cité du Vin le 7, chez Moelleuses et Persillées, à la boulangerie Jocteur.

Aujourd’hui, Vanille Lina compte une cinquantaine de clients professionnels réguliers et continue d’alimenter les cuisines des particuliers via son site internet. Depuis peu, l’entreprise propose également des offres aux comités sociaux et économiques (CSE) de grandes entreprises. D’ici quelques mois, Eric Pommereaud espère fournir les plus grandes tables françaises et internationales en vanille de Madagascar.

Fondée en 1824 à Jarnac, la Maison Delamain célèbrera cette année 200 ans de savoir-faire et d'artisanat : deux siècles pendant lesquels 9 générations d'une même famille ont porté un regard singulier sur l'élaboration de cognacs rares, inspirées par leur observation passionnée de la nature et guidées par des engagements sincères. Cette célébration se déroulera tout au long de l'année et mettra en avant « 200 ans de curiosités».

Depuis le début du XIXème siècle, la famille Delamain porte un regard humble et attentif sur le monde, prenant le temps de l'observation pour en révéler les richesses, et veillant à les partager avec un grand nombre d'esprits curieux, par la publication de nombreux ouvrages, ou le plaisir simple de la conversation. Cette culture familiale a été transmise de génération en génération et a directement influencé la manière de penser et de vivre le cognac. Aujourd'hui encore Delamain perpétue les engagements d'exigence et de patience pris par les générations précédentes : ne travailler que le 1er cru de Cognac, la Grande Champagne, et se concentrer sur des temps de vieillissement extrêmement longs, au cours desquels le Maître de Chai fait voyager individuellement chacune des eaux-de-vie dans les 12 chais intimistes de cette maison à taille humaine. Cette approche artisanale et intransigeante permet de façonner, pour les amateurs éclairés, des cognacs exceptionnels et particulièrement rares Plusieurs rendez-vous seront organisés tout au long de l'année, réunissant les principaux clients de Delamain, avec comme point d'orgue un évènement organisé en septembre au cœur de la maison historique, à Jarnac. Ce grand rendez-vous sera l'occasion de partager 200 ans de curiosité avec les experts et les amateurs de spiritueux d'exception et de dévoiler l'assemblage inédit d'eaux-de-vie de cognac séculaires.

 

Veuve Clicquot vous invite au voyage

Depuis 250 ans, la Maison Veuve Clicquot, toujours empreinte d’audace et de créativité, à l’image de Madame Clicquot est symbolisée par le jaune « soleil » qui est la couleur de l’étiquette historique de ses champagnes. Pour fêter ses 250 ans, la Maison invite en juillet prochain les amateurs de champagne et d’aventures à suivre d’Est en Ouest la trajectoire du soleil à bord du légendaire Venice Simplon-Orient-Express, un train Belmond. Un itinéraire exclusif entre Vienne et Reims, berceau de la Maison, proposé pour cette seule occasion. La Maison a convié des Chefs de renommée mondiale à prendre part à cette expérience unique. Tout au long du voyage, le meilleur de la gastronomie est au rendez-vous et ce dès le départ du train, lors d’un dîner exclusif où la cuisine du Chef étoilé Jean Imbert, Chef signature du Venice Simplon-Orient-Express et ambassadeur Veuve Clicquot, s’accordera avec les cuvées les plus rares de la Maison. Jusqu’à l’arrivée à Reims, où un déjeuner à 4 mains orchestré avec le Chef étoilé Mory Sacko clôturera l’expérience.

Un périple de trois jours en Europe dans un train mythique porté par une histoire légendaire. Les étoffes et boiseries, ainsi que le départ de Vienne, renvoient à l’atmosphère de l’âge d’or du voyage. La découverte de l’Histoire du vieux continent et de la Maison Veuve Clicquot au fil des rails est au coeur du programme. Avant de s’installer à bord du Venice

Simplon-Orient-Express, les passagers découvriront Vienne, là où les champagnes Veuve Clicquot étaient acheminés dès 1777 en suivant les flots bleus du Danube, pour rejoindre les tables de la cour impériale. L’occasion de revivre les grandes heures de la ville : l’expérience débutera par un dîner de haute gastronomie au Liechtenstein Garden Palace, et se poursuivra le lendemain par une visite des hauts-lieux historiques et culturels de la capitale autrichienne. À bord du train, au-delà du dîner animé par le Chef étoilé Jean Imbert, les meilleures cuvées de champagne de la Maison

Veuve Clicquot seront proposées en dégustation. Le troisième jour, les voyageurs pourront contempler le spectacle des premiers rayons du soleil dans le confort de leur cabine. Le voyage se poursuivra à Reims,

siège de la Maison depuis sa création en 1772. Une fois au coeur de son vignoble et de son potager, à Verzy, une dégustation des cuvées d’excellence sera proposée, de La Grande Dame au champagne Rosé servi directement au pressoir. Puis la découverte des anciennes crayères gallo-romaines – patrimoine de l’Unesco : c’est dans ce lieu d’exception que sera orchestré le déjeuner cuisiné à 4 mains en exclusivité par les Chefs étoilés Mory Sacko et Jean Imbert.

Des tout premiers moments à Vienne jusqu’aux derniers instants en Champagne, profitez d’expériences immersives uniques.

Découvertes

Viandes

Avis d'experts

La coutellerie

Production

A lire