Christopher Hache étoilé Michelin

pour le restaurant gastronomique L’Ecrin

Trois étoiles Michelin pour Christophe Bacquié

Sept mois après la réouverture de l’Hôtel de Crillon, le Guide Michelin vient d’attribuer 1 étoile au Chef Christopher Hache  pour le restaurant gastronomique L’Ecrin. Une reconnaissance pour le Chef qui propose une cuisine inspirée et audacieuse, où technicité rime avec savoir-faire culinaire. La cuisine du Chef Christopher Hache est en effet synonyme de précision, technicité et goût. Les saveurs sont nettes, fines, claires et les arts de la table réalisés en exclusivité ont pris une nouvelle dimension. Christopher Hache a su bouleverser les codes de la haute gastronomie pour l’ancrer dans une traditionnelle modernité à l’image du renouveau de l’Hôtel de Crillon.

Une nouvelle étoile pour l’Almandin

Le restaurant l’Almandin de l’hôtel L’Île de la Lagune et son Chef Christophe Schmitt reçoit une étoile Michelin. Après un solide parcours jalonné de tables étoilées, entre la Bourgogne, l’Alsace, Lyon et Paris, on se souviendra que le nouveau chef Christophe Schmitt en arrivant dans ce restaurant de bord de mer avait la ferme intention de le conduire vers les sommets. Voilà qui est fait ! La cuisine de Christophe Schmitt est basée sur les produits de la région. Après avoir atteint cette première étape de sa nouvelle vie professionnelle dans le Sud : l’étoile acquise aujourd’hui à l’Almandin, le restaurant de l’île de la Lagune, le prochain challenge pour le chef Christophe Schmitt, c’est le M.O.F pour la fin de l’année !

Michel Vico, reçoit sa 1ère étoile

Le guide Michelin édition 2018. Ce rendez-vous, qui honore chaque année les meilleurs chefs du monde, a récompensé le chef Michel Vico, pour la qualité de sa cuisine au Jasmin, cela après avoir remporté 3 toques et une note de 15,5 sur 20 au Gault & Millau 2018. Après un passage dans les cuisines des plus belles tables françaises telles que Le Martinez, Le Bristrol ou Le Crillon, Michel Vico dirigeait précédemment une brigade d’une cinquantaine de collaborateurs au restaurant gastronomique de l’Hôtel Casino Barrière de Lille. Avec son arrivée au Stelsia en janvier 2015, le chef signe un retour à ses origines et aux produits du terroir qu’il affectionne tout particulièrement, tels que le célèbre pruneau d’Agen, la truffe, le foie gras... Cultivant un goût pour l’excellence, il s’emploie tous les jours à magnifier chaque produit, qu’il s’agisse de la carte brasserie de son Bistrot ou de la carte raffinée du restaurant gastronomique Le Jasmin. Michel Vico a pris possession des cuisines du Jasmin où il laisse exploser les saveurs tout comme son talent. Il sublime les produits dans un cadre feutré. Tout est fait pour combler les palais des gourmets amateurs qui peuvent, s’ils le souhaitent, s’attabler à la table du Chef, un salon privé de six couverts, installé au coeur de la cuisine.

Le Guide Michelin vient d’attribuer à Christophe Bacquié, Chef des Cuisines du Restaurant Christophe Bacquié et Directeur de la Restauration de l’Hôtel & Spa du Castellet dans le Var, la consécration suprême, une troisième étoile qui couronne le parcours de ce Chef engagé, généreux et audacieux. Dans ses plats il rend hommage aux beaux produits du terroir et de la mer, cherchant à les magnifier plutôt que de s’embarrasser du superflu. Cette cuisine d’auteur à la qualité irréprochable sera récompensée par le titre de « Chef de l’année 2016 » lors de la neuvième édition des Trophées de la Gastronomie et des Vins parrainée par Pierre Gagnaire.  C’est donc tout naturellement que l’histoire se poursuit en apothéose élevant le Chef Corse au rang tant convoité de Chef triplement étoilé au Guide Michelin.

Pertinence décroche

son étoile

Moins d’un an après l’ouverture de leur premier restaurant, les chefs Ryunosuke Naito et Kwen Liew décrochent leur première étoile au Guide Michelin 2018. Un travail salué par l’emblématique guide rouge, récompensant la cuisine ultra soignée et l’esprit épuré insufflé à cette table, unique en plein coeur du 7ème arrondissement. Fils de restaurateurs à Nagano, Ryu décide de quitter le Japon pour la France en 2004 afin de se perfectionner auprès de chefs étoilés et découvrir la gastronomie française, ses sauces et ses grands classiques. Il fait ses classes dans des établissements de prestige. C’est en 2014 qu’il prend un véritable tournant en étant chef et associé du Bistro Alexandre III. Kwen Liew est malaisienne et a suivi une formation à l’Ecole Nationale supérieure de la pâtisserie (en Haute-Loire). Après Antoine, elle part à l’étranger se former à la cuisine, en Australie et à Singapour. Lors de l’ouverture du Bistro Alexandre III, Kwen devient alors sa seconde en cuisine. Ils décidèrent alors de s’unir dans cette nouvelle aventure, en y maîtrisant chaque détail. Avec son décor immaculé, ses vagues de bois et sa haute cuisine, Pertinence est devenu un lieu gastronomique à part entière.

Une étoile pour les Fresques

Le restaurant gastronomique du Royal Evian, Les Fresques se voit récompensé d’une Étoile par le Guide Michelin. Une distinction qui survient après l’obtention du label Palace en novembre 2016 pour le Royal Evian. Une récompense que le Chef Patrice Vander, Chef du restaurant Les Fresques est heureux de partager avec sa brigade dont l’engagement et l’enthousiasme sont sans faille. Après avoir fait ses classes dans des maisons aussi prestigieuses que Le Plaza Athénée, auprès du doublement étoilé Gérard Cagna et du Meilleur Ouvrier de

France Eric Briffard qui l’ont inspiré, Patrice Vander est aujourd’hui un Chef qui dirige et cuisine chaque jour avec passion, pour proposer une carte d’exception, reflet d’une gastronomie exigeante.

Andreas Møller étoilé pour le Copenhague

Après seulement un an à la tête des cuisines du restaurant Copenhague,

Andreas Møller obtient une étoile au Guide Michelin. Le produit est pour Andreas Møller une véritable obsession dans sa cuisine qui se veut très nature. Il s’agit pour lui d’en extraire la « substantifique moelle », afin d’en livrer la plus pure expression. L’essentiel, pour le Chef danois, est de conserver le produit dans son authenticité, de dénaturer le moins possible des saveurs qui n’ont d’autant plus de puissance que par leur caractère brut. En témoigne sa « Barbue Fumée / Céleri / Pomme », déjà plébiscitée par les plus fins gourmets. Si la cuisine du Chef Andreas Møller se caractérise par une insatiable recherche de la perfection, Le Chef danois n’en oublie pas pour autant ce qui pour lui définit l’essence de sa cuisine : l’émotion. A ses yeux, technicité et maîtrise ne sont là que comme les moyens conduisant la dégustation à l’émotion qui seule doit être la fin de la conception d’un plat afin de créer une véritable expérience culinaire.

Guillaume Gomez et les chefs franciliens

en israël

Début février, So French So Food a entamé sa 6e édition en Israël, mettant à l’honneur cette année la région Paris Ile-de-France. Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysée, Président de l’association des Cuisiniers de la République Française et co-Président d’Euro-Toques France, était une nouvelle fois le parrain de cette semaine de la gastronomie française. Il était accompagné de 17 chefs de renom, pour la plupart franciliens, dont un maître-pâtissier, qui ont fait rayonner l’art culinaire de leur région dans 13 restaurants et 1 pâtisserie de 7 villes d’Israël : Tel Aviv, Haïfa, Jérusalem, Beer-Sheva, Zikhon Yaakov, Nazareth et Tibériade. Durant 4 jours, les 16 chefs et le maître-pâtissier français ont mis en commun et partagé leur culture culinaire, leur savoir faire et leur expérience avec les chefs israéliens, lors d’événement

organisés : dégustations, conférences thématiques, « master class »… Certains magasins partenaires ont proposé à cette occasion, des produits français jusque là introuvables en Israël. Devenu un événement incontournable en Israël, So French So Food se fait l’ambassadeur de la gastronomie française et contribue à travers elle, à promouvoir les produits ainsi que l’attractivité touristique et économique du territoire français.

3ème édition de « Cuisine Cannoise en Fête »

du 17 au 24 mars

2ème édition du festival culinaire

Valencia Culinary Meeting

Du 25 février au 3 mars prochain, se tiendra la nouvelle édition du Valencia Culinary Meeting réunissant cette année 10 étoiles Michelin et 16 Repsol. Durant 7 jours, les Chefs élaboreront des menus aux couleurs et aux saveurs d’une gastronomie à la fois locale et mondiale, tout en mettant en avant les valeurs de la table. Ces tandems de choc se réuniront pour donner la possibilité aux valenciens et aux voyageurs de profiter d’une semaine de menus spéciaux élaborés à quatre mains dans les restaurants participants. Cuisine traditionnelle, produits locaux et inspirations de la mer et de la terre seront ainsi à la base de ces menus exclusifs. Comme lors de la première édition, le 28 février et les 1er et 2 mars, le Mercado Colón accueillera des conférences informatives et gratuites qui porteront sur l’histoire des produits utilisés pour la confection des menus ainsi que sur les techniques et les différents ressentis des Chefs qui participeront à ce rendez-vous gastronomique. Parmi les Chefs invités : Albert Adrià, Chef du restaurant barcelonais Tickets, une étoile au Michelin partagera les fourneaux du 1 au 3 mars avec Luis Valls du restaurant El Poblet de Valencia. Le chef brésilien Diego Gallegos, Chef du restaurant Sollo (Málaga), une étoile Michelin partagera la cuisine avec Miguel Ángel Mayor au restaurant Sucede.

Du 28 février au 2 mars, Ricard Camarena le Chef valencien, partagera sa cuisine avec le couple américain Perfecto Rocher et Alia Zaine propriétaires de l’établissement Tarsan i Jane, un restaurant qui a révolutionné le paysage culinaire de Seattle. Bernd Knöller et le Chef allemand Johannes King du restaurant Söl'ring Hof (deux étoiles Michelin), cuisineront au Riff à Valencia. Manuel Alonso accueillera le Chef New-yorkais des célébrités, Ryan Stover, au restaurant Casa Manolo. Enrique Medina du restaurant Apicius, a choisi le célèbre chef italien Diego Rossi comme partenaire. Emiliano García, de Casa Montaña, apportera à Valencia la cuisine des chefs les plus prestigieux de Lituanie en partageant ses fourneaux avec Ernestas Viršilas Tadas du restaurant Palanga. Javier Moreno, du restaurant Arbequina à Cordoba sera le Chef invité de Carlos Julián, pour réaliser ensemble des menus exclusifs aux clients du restaurant Ampar de l’hôtel Hospes Palau de la Mar à Valencia.

Enfin, le restaurant de l'hôtel SH Valencia Palace, dont les cuisines sont dirigées par Juan Antonio Sánchez, accueillera Arnau Bosch du restaurant Can Bosch et qui dispose depuis 1984 d’une étoile Michelin. Situé à Cambrils, cet établissement propose une sélection de menus et de spécialités à base de poisson.

Pour en savoir plus : www.valenciaculinarymeeting.com.

 

Café Grand’Mère fête les Grands-Mères

Pour la 3ème année consécutive, l’association « Les Gourmets de Cannes », la Ville de Cannes, les restaurateurs et l’ensemble des professionnels des métiers de bouche se mobilisent pour organiser la nouvelle édition de « Cuisine Cannoise en Fête », du 17 au 24 mars prochain. Durant une semaine, les chefs travailleront exclusivement avec les maraîchers et producteurs locaux, les cueilleurs, les artisans et les pêcheurs locaux du marché Forville, ou se feront même jardiniers, pour réinventer une cuisine authentiquement cannoise, faite maison, avec les saveurs du Bassin Cannois. Au total, une cinquantaine de restaurateurs, participant à cet évènement culinaire, composeront, en plus de leur carte habituelle, un plat,  une formule ou un menu (3 plats), dont les ingrédients sont exclusivement issus du terroir cannois (terre-mer). Tous les "plats cannois" auront une appellation spécifiquement cannoise, avec un nom faisant référence à la ville, ou au territoire cannois, et seront proposés à un prix promotionnel. La Soupe de Poissons de Roche de la Baie de Cannes, la Socca’nnes, la Salade César du Batéguier, la Bourride cannoise du pêcheur Marius Sturleze à l’Huile d’Olive de Lérins, la Soupe au Pistou de Sainte Marguerite, la Bouillabaise « Forville » de Filets de Saint Pierre, les Oursins de Lérins en émulsion de Châtaignes, le Payantou, la Coulée verte de la Siagne, la Tarte cannoise… Des plats qui font le grand écart entre la fingerfood et la gastronomie ! Avec cette 3ème « Cuisine Cannoise en Fête », gageons que de nouveaux plats vont venir grossir les rangs de ces premiers succès…

Et pour en savoir plus : Association « Les Gourmets de Cannes »,

Tél. 06 13 09 19 42.

A Noirmoutier, le 5 mai, on fête la Bonnotte

L’île de Noirmoutier prépare les terres sablonneuses enrichies de goémons pour planter à la main dès le mois de février la fameuse pomme de terre primeur et la récolter dès le printemps. Grâce au microclimat de l’île, elle est la plus précoce des pommes de terre primeurs françaises. Afin de fêter l’arrivée de la variété emblématique de l’île de Noirmoutier, une grande fête est organisée le 5 mai prochain. Au menu, ramassage à la main, dégustation de bonnottes... La fête de la bonnotte accueille près de 3 000 visiteurs. L’occasion pour le public d’échanger avec les jeunes producteurs de la Coopérative agricole de Noirmoutier sur leur savoir-faire, et dévorer cette pomme de terre du terroir avec des sardines de St Gilles-Croix-de-Vie. Ce jour-là, 150 tonnes de Bonnottes sont récoltées le matin et vendues à un prix attractif. La Bonnotte sera ensuite commercialisée pendant 10 jours seulement.

Solidaire de l’association Fête des Grands-Mères, le café Grand’Mère a choisi cette année de valoriser ce lien affectif en faisant de son paquet un accessoire à personnaliser. En clin d’oeil au célèbre spot publicitaire « Révélation », Café Grand’Mère et son agence Brand Station lancent « Les Petits Mots » : une campagne nationale qui propose aux Français de détourner un paquet de café pour annoncer une bonne nouvelle ou plus simplement faire passer un message avec des petits mots. Depuis le 22 janvier, vous pouvez afficher votre complicité et votre affection en envoyant des petits messages aux personnes qui vous sont chères. Profitez-en le 4 mars pour célébrer vos grands-mères avec une attention sur-mesure sur un paquet de café personnalisé ! Rendez-vous sur : www.cafegrandmere.fr pour en savoir plus et participer.

La Grappe Michelin pour le Clos Saint-Basile

Le Clos Saint-Basile vient d’être récompensé par le guide Michelin d’une grappe de raisin, venant récompenser la carte composée de près de 150 références, sélectionnées avec passion par Elien Lestrade. Une récompense qui s’ajoute à l’assiette et aux 2 fourchettes précédemment acquises dans le guide gastronomique par Matthieu et Elien Lestrade. Matthieu, le chef, se plaît à élaborer une cuisine de goût et inventive à partir de produits de terroir, tandis qu’Elien, prodigue ses meilleurs conseils de sommelière et partage volontiers, les trésors insolites qu’elle collectionne dans sa très contemporaine vinothèque, créée par et pour elle, dès l’ouverture de cette version actuelle du Clos Saint Basile. En outre, avec plus de 4000 bouteilles dans la cave, il est désormais possible de déguster ces trésors de la vigne chez soi, grâce aux vins à emporter proposés à prix cavistes. Parmi eux, de nombreux vins confidentiels, rares, pour des bouteilles allant de 15 € à 40 € en moyenne et pouvant atteindre quelques centaines d’euros pour les jus d’exception.

Pavillon France vous embarque au Salon International de l’Agriculture… et de la Pêche !

Prix culinaire Prosper Montagné

Le prix culinaire Prosper Montagné, événement incontournable de la haute gastronomie poursuit l’objectif de transmettre les secrets de la grande cuisine et de favoriser l’émergence de nouveaux talents. Pour cette 68ème édition qui a eu lieu le 29 janvier dernier, le jury présidé par le Chef Philippe Etchebest, a récompensé Julien Richard, du Restaurant Les Îles Paul Ricard à Six Fours, pour sa réalisation tout en accords subtils, du menu imposé. Cette année, les 6 candidats finalistes, retenus par un jury de professionnels, devaient proposer en entrée une quiche lorraine et un plat principal à base de raie bouclée, accompagnée de 3 garnitures, dont une libre... Le concours et la proclamation des résultats ont eu lieu au siège de l’école Grégoire Ferrandi et se sont poursuivis par un dîner de gala à l’Hôtel Crillon, supervisé par le Chef Christophe Hache.

Ce concours qui attire chaque année des candidats des 4 coins du monde, étaient dotés de récompenses prestigieuses : le trophée du Prix Culinaire Prosper Montagné, un vase de Sèvres, une balance Rubis, spécifiquement développée pour les métiers de bouche et un voyage au Japon d’une semaine, offert par la pâtisserie Masaki.

L’AOP Reblochon fête ses 60 ans

Un aquarium géant d’eau de mer dans lequel évolue plus d’une douzaine d’espèces : raie, julienne, araignée de mer, tourteau, baudroie… Des ateliers culinaires pour les enfants, avec tous les jours, le chef Sébastien initie des brigades de jeunes mousses à la cuisine des produits de la mer, selon la marée du jour : découpe de noix de Saint-Jacques, de filets de merlan, de tacaud… (gratuit et sur simple inscription pour les 5 à 12 ans). Un étal de poisson renouvelé quotidiennement qui permet de s’approprier quelques-unes des 200 espèces issues de nos pêcheries françaises. Des dégustations de produits de la mer toute la journée selon l’inspiration des chefs. Des démonstrations quotidiennes de découpe de poissons pour découvrir comment ébarber une sole, fileter une barbue, décoquiller une Saint-Jacques… réalisées par de jeunes apprentis poissonniers. Une criée « aux questions » : chaque soir, les visiteurs peuvent repartir avec leur poisson frais du jour pour poursuivre la dégustation à la maison… C’est le programme alléchant que nous ont concocté pour la 5e année consécutive les acteurs de la filière pêche française : pêcheurs, mareyeurs, transformateurs et artisans poissonniers. Tous se mobilisent et vous donnent rendez-vous au Salon sur leur stand Pavillon France, Hall 4, allée B, stand 41, au sein de l’Espace Mer et Eau Douce.

C’est à travers un parcours ludique et initiatique, articulé autour de 3 grands thèmes « En mer », « A quai » et « En ville » que les professionnels invitent, petits et grands, à découvrir, en s’amusant, le cheminement des poissons de la mer à l’assiette.

Reconnu Appellation d’Origine Contrôlée en août 1958, l’AOP Reblochon fête cette année ses 60 ans et célèbre une histoire et un savoir-faire unique qui rend fier tout un terroir. Le Reblochon de Savoie répond à un cahier des charges intraitable qui témoigne du savoir-faire et de l’authenticité d’un produit de caractère. Un territoire limité à la Haute-Savoie et au Val d’Arly en Savoie, un lait rigoureusement sélectionné et toujours cru, une alimentation sans OGM et sans aliments fermentés, principalement composée d’herbe en été et de foin en hiver, des conditions de fabrication et d’affinage fidèles à la tradition et un conditionnement sur plaque d’épicéa permettant de réguler naturellement l’humidité du Reblochon… toutes ces conditions sont des gages de qualité qui garantissent la dégustation d’un fromage aux saveurs rares. Aujourd’hui ce sont 560 producteurs laitiers, 130 producteurs fermiers, 19 fromagers et 11 affineurs qui se transmettent les secrets de fabrication de génération en génération.

Rhum Fest Paris : on garde le cap !

Pour sa cinquième année consécutive, le Rhum Fest Paris, l’événement autour du rhum, investit le Parc Floral de Vincennes du 7 au 9 avril prochain.  Le thème de cette année rend hommage à l’émergence de nouvelles destinations rhum : Vietnam, Etats-Unis, Afrique, la liste s'allonge tous les ans... A suivre ... Un véritable voyage en plein Paris, pour découvrir des rhums des quatre coins du monde et échanger avec des passionnés.  Le Rhum Fest Paris souhaite transporter ses visiteurs dans les îles. L'édition 2018 proposera une plongée dans l'univers coloré du rhum, à travers des espaces dédiés : la salle de master class, les boxes d'animations, la Cocktail School ou le bar du Voyageur...

Billetterie et informations sur :

http://www.rhumfestparis.com/

 

Bordeaux Fête le Vin

accueille les grands voiliers

Pour l'édition de son 20ème anniversaire, Bordeaux Fête le Vin invite la Tall Ships Regatta en provenance de Liverpool et Dublin et accueille un rassemblement de grands voiliers du jeudi 14 au lundi 18 juin prochain. Quelques-uns des plus beaux et plus grands voiliers du monde feront ainsi escale dans le Port de la Lune le 14 juin. Les bateaux ouvriront leurs ponts au public pour des visites quotidiennes gratuites. Ils repartiront vers le large le 18 juin en milieu de journée. À l’aide d’un Pass Dégustation, les visiteurs seront invités à découvrir et déguster les vins de la région, et à échanger avec les viticulteurs et négociants. Quatre-vingt appellations seront regroupées dans des bars à vin éphémères installés le long d’une route de trois kilomètres sur les quais de la Garonne. De nombreuses festivités ponctueront ces cinq jours de fête : expositions, concerts, spectacles pyrotechniques quotidiens, village gourmand, visites de châteaux…

 

3ème édition du Trophée Frédéric Delair

Le Boeuf Tricolore Boucheries

 à Franchise Expo Paris1

Le Boeuf Tricolore est la seule enseigne de boucherie en Franchise. Grâce au savoir-faire de son fondateur, Jean- Jacques Pineau, boucher de métier, elle a su s’adapter aux exigences des consommateurs tout en respectant la filière. Proposant une viande 100% française provenant des circuits courts, l’enseigne a su établir une relation de confiance en travaillant à l’année avec les éleveurs locaux. À l’inverse de la grande distribution, ce sont les éleveurs qui fixent eux-mêmes le prix du kilo. Ils ne vendent ainsi pas à perte. Cette relation gagnant/gagnant permet aux éleveurs de vivre décemment du fruit de leur travail. Le but de l’enseigne le Boeuf Tricolore est de supprimer les intermédiaires, en préparant la viande au sein même des boutiques, en sélectionnant avec soin les viandes, à des prix justes en préservant une qualité irréprochable. Par exemple, pour le boeuf, l’enseigne ne commercialise que des races à viande (Limousine, Charolaise, Blonde d’Aquitaine…). 24 boutiques ont ouvert sur tout le territoire. Au moins trois autres boutiques verront le jour au premier semestre 2018 : Vannes, Mérignac, Royan…

1er Concours des Miels de France

Plus de cent jurés dont plusieurs grands chefs étoilés comme Guy Legay, Michel Grosbon, Arnaud Daguin , des meilleurs ouvriers de France en pâtisserie, des apiculteurs expérimentés et des personnalités ont eu le plaisir de pouvoir découvrir et déguster des miels variés et de très grande valeur. C’est Dominique Loiseau, PDG de Bernard Loiseau SA qui en qualité de Présidente du Jury a dévoilé les miels primés de ce 1er Concours des Miels de France. 140 miels concouraient dans 21 catégories différentes selon leurs origines florales. Cette 1ère Edition a connu un véritable succès tant par la présence de nombreux apiculteurs français qui présentaient leur production 2017 que par la grande diversité des miels dégustés. Pour découvrir le palmarès complet de cette première édition, rendez-vous sur : www.unaf-apiculture.info/actualites/concours-des-miels-de-france-annee-2017.html

Delacre célèbre le printemps

Pour fêter l’arrivée du printemps, Delacre revisite ses iconiques boîtes de biscuits et les orne d’arbres colorés. C’est dans cet écrin métallique, reconnaissable entre mille et habillé pour l’occasion de décors bucoliques, que le biscuitier renferme ses délicieuses recettes croquantes : Cigarette Russe, Biarritz, ou encore Marquisette pour ne citer qu’eux.

Et pour célébrer Pâques, Delacre habille ses boîtes de décors champêtres et colorés. Cette année, la marque propose aux petits et aux grands de partir en quête de leurs racines grâce à l’arbre généalogique qui sera glissé dans chaque boîte kilo. Recomposée, nombreuse, expatriée… chaque famille a son histoire et pour la raconter, Delacre a imaginé ce kit à compléter pour des moments précieux, ludiques et gourmands.

Créé en 2013 sous l’impulsion d’André Terrail son Président, le Trophée Frédéric Delair a pour mission de valoriser les métiers de salle et l’art du service à la française. Soutenu par la Région Île-de-France et l’Éducation Nationale, destiné à l’ensemble des élèves, étudiants ou apprentis d’établissements d’enseignements hôteliers publics, ce concours entend distinguer les meilleurs espoirs dans les métiers de la salle et du service, de l’oenologie au dressage en passant par la connaissance des produits, l’accueil et l’écoute des clients.  Les vainqueurs se verront offrir notamment 2 billets d’avion pour Tokyo avec la compagnie aérienne japonaise ANA - All Nippon Airways et un séjour à l’Hôtel New Otani. La finale, animée par Emmanuel Fournis, se déroulera le 5 avril prochain à l’École Hôtelière de Paris, Lycée Jean Drouant et verra la consécration de deux futurs talents des métiers de service. Les six équipes finalistes :

- Alméa 08 Formations Interpro - Charleville-Mézières (08), Anaïs Truong & Camille Fayard.

- Lycée Hôtelier de Gascogne - Talence (33), Lisa Étienne-Jacques & Antoine Mongelard.

- CFA des Métiers de l’Hôtellerie des Landes - Dax (40), Arnaud Petit & Anthony Lalanne.

- Lycée professionnel Île de Flandre - Armentières (59), Cléophée Sauvillers & Maxence Vivenot.

- Lycée général des Métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme - Chamalières (63), Lucile Pinard & Anaïs Guimontheil.

- Lycée Hôtelier JSB Chardin - Gérardmer (88), Laure Huraux & Cyprien Valentin.

André Terrail, Franck Ferrand, Philippe Labbé et Stéphane Trapier

Découvertes

Viandes

Avis d'experts

La coutellerie

Production

A lire