Quoi de neuf !

A découvrir sur toutluniversculinaire...

L’Islande remporte la Coupe du Monde Culinaire

Rafael Gomes, chef du restaurant Itacoa, vainqueur du concours

« MasterChef Professionnel Brésil 2018 »

Repéré au restaurant Grand Coeur dans le Marais à Paris, à la tête du restaurant Itacoa depuis le printemps 2018, sa première adresse en nom propre, le chef Rafael Gomes a décidé de s’offrir un challenge en retournant au Brésil participer à « Masterchef Professionnel ». Avec 80 000 inscrits, 26 sélectionnés et 14 chefs en compétition, Rafael a tiré son épingle du jeu et remporté le titre après deux mois d’épreuves clôturées le 11 décembre par une finale diffusée en direct devant des millions de téléspectateurs sur la chaîne Brésilienne Band.

Rafael Gomes a quitté très jeune le Brésil pour poser ses valises un peu partout dans le monde avant de s’installer comme chef de cuisine en France, il y a presque 4 ans. Ses nouvelles responsabilités ne lui ont guère permis de retourner souvent dans son pays natal. De retour en France après cette belle aventure, Rafael souhaite en profiter pour booster la notoriété de son restaurant et se penche aussi sur de nouveaux projets.

En novembre dernier, au Luxembourg, la Coupe du Monde Culinaire mettait à l’honneur la gastronomie de près de 40 pays. Plus de 700 chefs sont venus défendre les saveurs de leur cuisine locale. C’est l’équipe culinaire islandaise qui a remporté la médaille d’or. L’équipe de chefs a élaboré un repas complet, composé de trois plats : des recettes à base d’agneau et de cabillaud frais, sans oublier le fameux skyr islandais !

Avec l’engouement croissant pour les cuisines venues du nord, la gastronomie islandaise s’est aujourd’hui exportée jusque dans nos assiettes. Grâce à l’aspect très nature et préservé du pays, les produits locaux sont d’une qualité exceptionnelle. Au menu : du skyr, des poissons fumés ou encore du pain cuit grâce à la géothermie, le tout accompagné d’une bière locale… la cuisine islandaise s’est développée au fil des  siècles et invite à découvrir des spécialités bien particulières.

Mauro Colagreco remporte le 6e prix Champagne Collet du livre de chef

Le 10 décembre dernier, le Chef Mauro Colagreco, Chef du Mirazur** à Menton, recevait des mains d’Olivier Charriaud, Président du jury et Directeur Général de Champagne Collet, le 6ème Prix Champagne Collet du Livre de Chef pour son ouvrage Mirazur publié aux éditions Alain Ducasse.  Le Prix Champagne Collet célèbre toutes les facettes du livre de Chef : aussi bien son contenu rédactionnel, que la qualité des illustrations, l’originalité des thèmes abordés, l’excellence de son graphisme ou sa qualité de fabrication. Avec ses origines italo-argentines, Mauro Colagreco fait ses études au Lycée hôtelier de La Rochelle en 2001. Pendant 4 ans, il se forme auprès de grands chefs comme Bernard Loiseau, Alain Passard, Alain Ducasse ou encore Guy Martin. Attiré par l’Espagne pour sa langue et l’Italie de par ses origines, il ouvre en 2006 le Mirazur, à Menton, à la frontière italienne. La même année, le Gault & Millau le distingue comme « Révélation de l’année ». En 2007, il décroche sa première étoile. En 2008, il rentre dans les 100 meilleures tables du Monde. En 2012, il obtient sa 2ème étoile Michelin. Enfin, en 2018, le 50 Best le classe comme 3ème meilleur restaurant du Monde.

Le Trophée d’Ulis, un concours dédié aux élèves handicapés d’Ulis de Bretagne

Concours des Miels de France 2018

L’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), en lien avec la Commission nationale technico-économique et scientifique apicole (CNTESA), organise le Jeudi 17 Janvier 2019, la 2ème édition du Concours des Miels de France. Cette année 220 miels sont inscrits dans 21 catégories contre 173 en 2018. Une nouveauté également avec la création d’une catégorie « pain d’épices ».

Ouvert à tous les apiculteurs résidant en France ayant plus de 50 ruches et récoltant des lots de miel de 300 kg minimum sur le territoire français, le Concours a pour ambition de valoriser le savoir-faire des apiculteurs français ainsi que l’extraordinaire qualité et diversité des miels de nos territoires tant en Métropole et qu’en Outremer. 21 catégories sont ouvertes en différentes sections en fonction des origines florales :

Miels polyfloraux : Polyfloraux clairs ▪ Polyfloraux foncés ▪ Causses ▪ Garrigue ▪ Maquis ▪ Montagne ▪ Forêt ▪ Tropical clair ▪ Tropical foncé. Miels monofloraux : Acacia ▪ Arbousier ▪ Baies roses ▪ Bourdaine ▪ Bruyère blanche ▪ Bruyère callune ▪ Bruyère érica ▪ Châtaignier ▪ Colza ▪ Chêne ▪ Framboisier ▪ Lavande fine ▪ Lavande/Lavandin ▪ Lavande maritime ▪ Lierre ▪ Litchi ▪ Luzerne ▪ Pissenlit ▪ Rhododendron ▪ Ronce ▪ Sainfoin ▪ Sapin ▪ Sarrasin ▪ Thym ▪ Tilleul ▪ Tournesol ▪ Trèfle.

L’Académie Culinaire de France devient partenaire et co-organisteur de la première édition du Trophée d’Ulis (Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire), organisé par les Lycées Saint-Paul et Saint Georges de Vannes, qui se tiendra le 4 avril prochain dans les cuisines du CFA de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Morbihan. Fabrice Prochasson, président de l’Académie Culinaire de France, est le parrain et le président de ce concours culinaire dédié aux élèves handicapés d’ULIS des lycées de Bretagne.

À l’initiative de Laurent Drunat, responsable formation aux Lycées Saint Paul et Saint Georges de Vannes et membre auditeur de l’Académie Culinaire de France, le Trophée d’ULIS est un concours culinaire dédié aux élèves d’ULIS (Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire), un dispositif d’enseignement spécialisé pour jeunes lycéens présentant une déficience cognitive. Encadrés par leurs coachs-enseignants, les élèves candidats disposeront de 2h30 pour réaliser un plat chaud et dresser 4 assiettes autour du thème « L’Alliance de la volaille et de l’écrevisse », composé d’un blanc de volaille farci, d’écrevisses, d’un jus ou d’une sauce et de trois garnitures. Sous la supervision d’un jury cuisine et d’un jury dégustation, les candidats devront mettre en oeuvre les savoirs et les techniques acquises dans le cadre de leur enseignement. Présidé par Fabrice Prochasson et composé de 15 personnalités de la gastronomie française, le jury évaluera entre autres la dégustation, la présentation de l’assiette, le respect des techniques, l’organisation et l’autonomie du candidat en cuisine.

Les trois gagnants remporteront un stage d’immersion au sein d’une brigade dirigé par un chef MOF ou bien dans les cuisines d’un établissement étoilé.

Pour participer à ce concours, les éléves d’ULIS des lycées de Bretagne et leurs coachs peuvent adresser leur candidature avant le 4 mars prochain.

Les Bonbons de Julien ouverts aux gourmands

Les Bonbons de Julien est une confiserie artisanale reprise en 2007 par un couple de jeunes confiseurs. Installée à Bourg Argental. la marque a ouvert sa première boutique à Lyon pour proposer plus largement toute une gamme de bonbons, pastilles, nougatines, caramels, pâtes de fruits, fabriqués sans gluten et uniquement avec des arômes et des colorants d'origines naturelles. Un vrai retour à la confiserie d’antan et à l’artisanat en plein coeur de Lyon. A la fabrique, c'est le paradis absolu pour les gourmands qui reçoit chaque année entre 50 000 et 70 000 visiteurs qui se régalent non seulement les papilles en savourant des bonbons en sucre cuit fabriqués comme on le faisait il y a 100 ans. La boutique permettra également aux curieux et amoureux des savoirs-faire d’autrefois de déguster quelques gourmandises, d’en connaître davantage sur la fabrication et de repartir avec des bonbons, sucettes de toutes les formes, de quoi tartiner son pain au petit matin ou de quoi offrir avec l’assurance de faire plaisir.

Elena Mosetti,

chef pâtissière du palace Les Airelles

Elena Mosetti, jeune Chef de 29 ans originaire du Nord de l’Italie, est désormais Chef Pâtissière des Airelles.  Formée à l’école hôtelière (Pietro d’Abano – Istituto Professionale per i Serivizi per l’Enogastronomia e l’Ospitalità Alberghiera), elle fait ses premiers pas auprès du Professeur Zinni Nicolantonio qui lui apprend les bases de la Pâtisserie. Dès ses débuts, Elena travaille dans des établissements renommés.

Au Monte Carlo Beach elle apprend à travailler les produits de qualité à travers une carte peu sucrée et 100% bio ; au Palace Le Métropole, signé Joël Robuchon, elle aiguise son esprit créatif aux côtés du Chef Pâtissier Loic Colliau ; elle côtoie le Chef Alain Ducasse dans son restaurant italien La Trattoria et se voit confier la réouverture du pittoresque restaurant Le Dolceva à Saint-Tropez.

Les saisons d’hiver sont l’occasion pour la jeune Chef de partir à la conquête des plus beaux sommets, d’abord au Grand Hotel Park à Gstaad puis au Cheval Blanc à Courchevel aux côtés de Damien Cassart Chef Exécutif du groupe Yannick Alléno. Grâce à ce mentor, elle gravit les échelons durant cinq années, passant de Demi-Chef de Partie à Chef Pâtissière.

Créer, rouler, personnaliser,

savourer et Gagner !

Cette année, vous êtes conviés à vous retrouver autour de Crêpe’N Cornet, un dispositif créatif pour une Chandeleur à partager et à personnaliser. Il suffit de se connecter sur le site Tefal.fr pour découvrir l’ensemble de la gamme de crêpières Tefal. Choisissez celle qui correspond à votre niveau de gourmandise (petite, moyenne, grande et même collective), inspirez-vous des recettes proposées par Nestlé Dessert pour agrémenter vos crêpes : pâte à tartiner pralinée ou au chocolat noir, sauce au chocolat caramel beurre salé… imprimez, personnalisez et mettez en forme votre propre cornet, grâce aux tutos mis à disposition sur le site, avant d’y glisser votre préparation. Crêpe’N Cornet c’est aussi un grand jeu‑concours le 2 février, jour de la chandeleur pour tenter de remporter, par tirage au sort, un week‑end pour 4 personnes dans une grande capitale européenne. Et en plus, à partir du 24 janvier, sur son site, Tefal vous donnera également la possibilité de gagner 1 cadeau par jour jusqu’à la chandeleur !

Le trophée Jean Rougié fête ses 10 ans

2019 célèbrera les 10 ans du trophée Jean Rougié. Ce prestigieux concours culinaire, reconnu et porté par les plus grands chefs de la gastronomie française et internationale, s’annonce une nouvelle fois exceptionnel. C’est sous l’égide de Michel Guérard, chef triplement étoilé, que cette édition se tiendra à Sarlat (24), les 19 et 20 janvier prochains, dans le cadre de la Fête de la Truffe.

Challenge culinaire

de la Saucisse de Morteau & des IGP

En 2019, l’Association de Défense et de Promotion des Charcuteries et Salaisons IGP de Franche-Comté (A2M) organise ce qui est désormais un rendez-vous culinaire annuel, dédié aux cuisiniers amateurs, amoureux de produits du terroir, le Challenge culinaire de la Saucisse de Morteau & des IGP. Avec cette année le Groupement de Promotion du Brillat-Savarin comme partenaire, A2M défend plus que jamais les fleurons de la région Bourgogne-Franche-Comté sous signe de qualité. À travers ce concours national, la volonté de l’association est de promouvoir l’IGP (Indication Géographique Protégée), sous l’impulsion de la Saucisse de Morteau, connue et reconnue sur le territoire par tous les gourmets.

L’objectif du concours est multiple : valoriser de beaux produits authentiques issus du travail de filières défendant la qualité et des savoir-faire transmis de génération en génération ; promouvoir le goût, le vrai, le terroir ; inciter au retour d’une cuisine maison, de saison, généreuse et de qualité.

Pour cette deuxième année d’évènement, A2M a choisi de collaborer avec l’onctueux, le crémeux, l’inégalable Brillat-Savarin, un fromage des plus savoureux, qui se déguste à la main comme cuisiné. Les candidats amateurs de toute la France ont pour consigne de sublimer Saucisse de Morteau et Brillat-Savarin, dans une assiette gourmande et créative !

Jusqu’au 1er mars, les recettes (texte rédigé et photos) sont à déposer sur le site du jeu : www.concours.saucissedemorteau.com.

Présidés par le chef étoilé Christian Pilloud, les jurés sélectionneront 4 candidats, qui s’affronteront vendredi 15 mars à l’occasion de la grande finale chez Cuisine Mode d’Emploi(s), à Besançon.

Les 4 finalistes seront invités le 14 mars prochain à s’immerger sur le terroir de la Saucisse de Morteau avec une journée dédiée à la découverte de sa production et de son histoire. A l’issue de la finale enfin, le 1er prix remportera un week-end pour 2 en Bourgogne-Franche-Comté, comprenant un cours de cuisine privé et un dîner au restaurant Mon Plaisir (1 étoile) avec le Chef Christian Pilloud. Les 3 autres finalistes repartiront avec un bon d’achat d’une valeur de 200 €, valable sur le site MaSpatule.com.

Frédéric Duca revient à Paris

Quatre ans après son départ pour New York, le Chef Marseillais auréolé d’une étoile à l’Instant d’Or signe son retour à paris. C’est au 137 rue Cardinet que le nouvel épisode de sa vie de Chef débute : Rooster. Une belle façade d’angle entièrement vitrée accueille son nouveau terrain de jeux. Décoration claire et épurée, bar et cuisine ouverte, et grand vaisselier traversant pour exposer des pièces créées par des céramistes de Brooklyn et d’Aix-en-Provence, sont des marqueurs forts de l’identité graphique voulue par le Chef. La carte se veut courte et fréquemment renouvelée, sur des bases de 3 ou 4 suggestions en entrées, plats et desserts. Au menu, de l’authenticité et des associations audacieuses. Dans une volonté de créer une carte toujours plus gourmande et généreuse, Frédéric Duca a imaginé des grandes cocottes pour deux personnes avec des associations savoureuses, comme celle qui célèbre l’accord de l’agneau avec les artichauts… Rooster : une table d’auteur qui joue sur les influences méditerranéennes et propose un service chaleureux.

Découvertes

Viandes

Avis d'experts

La coutellerie

Production

A lire