Les oeufs français  sont pas concernés par la contamination qui touche

certaines productions européennes

Le CNPO, Interprofession de l'oeuf, tient à rassurer les consommateurs français et confirme que le produit de traitement à l’origine d’une contamination à l’insecticide d’élevages de volailles en Belgique, Pays-Bas et en Allemagne n’est pas distribué en France.

A ce stade, aucune production d’oeufs dans des élevages français n’est concernée par ce problème et aucun oeuf français commercialisé à destination du grand public n’est contaminé.

La consommation d’oeufs d’origine française ne présente donc aucun danger lié à cet insecticide pour la santé humaine. Les consommateurs peuvent facilement identifier l’origine française des oeufs qu’ils achètent grâce à l’indication de l’origine sur la boîte, au logo « Pondus en France » qui s’appuie sur une charte de production et au marquage des initiales « FR » sur la coquille de chaque oeuf.

L’ensemble des acteurs de la Filière française et leurs organisations professionnelles sont mobilisés aux côtés des autorités françaises afin de mener les contrôles et analyses nécessaires au suivi de la qualité sanitaire des oeufs proposés aux consommateurs.

Les importations d’oeufs en provenance des pays concernés par cette fraude font l’objet des contrôles les plus stricts par les autorités françaises afin d’éviter leur commercialisation dans l’hexagone. A ce jour, seuls 13 lots d’oeufs en provenance des Pays Bas ont été livrés à deux entreprises françaises de transformation pour l’industrie et font l’objet d’une mise sous séquestre et d’une enquête grâce au système très précis de traçabilité des produits.

La France est n°1 de la production d’oeufs en Europe et a produit 14,3 milliards d’oeufs en 2016 devant l’Italie (13,2 milliards d’oeufs) et l’Allemagne (13,1 milliards). Le marché français de l’oeuf est autosuffisant à hauteur de 101% et n’a que très peu recours aux importations, uniquement à destination de certains marchés pour l’industrie agroalimentaire et la restauration.

Le Statut d’artisan cuisinier enfin reconnu

Cocorette au petit soin des poules

pour des œufs de qualité

Une reconnaissance méritée et des étoiles en plus pour l'artisanat : après les crémiers-fromagers en 2015, les cuisiniers vont enfin pouvoir être identifiés par les consommateurs comme de véritables professionnels reconnus pour leur savoir-faire. Un décret, paru au Journal officiel le 10 mai dernier, fixe les conditions pour se prévaloir du statut d’artisan cuisinier. Bernard Stalter, président de l’APCMA, salue la prise en compte par le gouvernement des demandes de longue date de professionnels qui souhaitent rejoindre l’artisanat. Le statut d’artisan-cuisinier consacre la reconnaissance d’un métier, d’un savoir-faire reconnu dans le monde entier et de sa transmission. Inscrite au patrimoine de l'Humanité, la gastronomie française représente une filière essentielle de notre économie et participe aussi à l’identité culturelle et culinaire du pays et au rayonnement de la France à l’international. Selon l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), 25 000 chefs d’entreprise remplissent aujourd’hui les critères pour accéder au statut d’artisan cuisinier. Cette reconnaissance permettra aux entreprises de mieux valoriser leur savoir-faire auprès des consommateurs. Il s’agit d’une véritable valorisation de la profession à laquelle le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat a œuvré. Désormais, le métier de cuisinier sera également inscrit au Répertoire des métiers et ces professionnels pourront bénéficier de l’accompagnement des chambres de métiers et de l'artisanat.

L’huile H, une huile en Or

A l’occasion du 15ème Concours Régional des Huiles d'Olive de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui représente les deux-tiers du verger oléicole français, L’huile H a reçu la médaille d’or dans la catégorie « Huile d’olive de France fruité vert », organisé par l’Afidol (association française interprofessionnelle de l’olive). Le jury, composé de personnalités issues du monde oléicole, gastronomique et littéraire a récompensé, les meilleures huiles d'olive régionales parmi 40 moulins et domaines représentant 87 huiles d'olive différentes. Ce prix conforte les témoignages des grands chefs qui plébiscitent déjà L’huile H, cette nouvelle et seule huile d’olive extra vierge de l’Isle-sur-la-Sorgue. Produite en quantité limitée, L’huile H, extra vierge, est caractéristique de l’Aglandau, une variété d’olives originaire du Vaucluse réputée par son fruité et son onctuosité. Les oliviers du Domaine Leos, qui bénéficient d’un terroir d’exception, sont cultivés suivant les principes de l’agriculture biologique, et ont été plantés sur des terres vierges de toute culture depuis 50 ans.

La gamme d’œufs fermier label rouge de Cocorette illustre les engagements pionniers que cette entreprise familiale perpétue depuis 1983 : le bien-être animal, le bien-manger et le soutien à l’élevage local traditionnel. Issus de fermes familiales de plein air, ses œufs fermier label rouge sont soumis à un cahier des charges homologué et certifié par un organisme indépendant. Répartis aux quatre coins de la France, les éleveurs fermier label rouge de Cocorette répondent à des critères d’exigence précis. Les poules sont élevées dans des fermes familiales de petite taille de 1 500 à 3 000 places et elles disposent chacune d’un parcours en plein air de 8 m2. Des conditions d’élevage chères à la marque, qui participent au bien-être de l’animal et à la qualité des œufs.  La gamme d’Œufs fermier label rouge est conditionnée dans un packaging 100 % recyclable. Illustrant la démarche éco-responsable de la marque, il se compose de 50 % de fibres et 50 % d’herbe.

Label 5 lance son agitateur connecté

Le whisky Label 5 lance le premier Agitateur connecté, un accessoire convivial pour réussir chez soi toutes les recettes, même les plus compliquées. Muni de LED, l’agitateur se connecte à un smartphone tout simplement par Bluetooth. Il suffit ensuite de se rendre sur l’application WorldMix et de se laisser guider pour choisir un cocktail parmi une liste de recettes mise à jour régulièrement : Brooklyn Dry, Caipi Label, Hong Kong Bay… ; sélectionner la forme de verre qui sera utilisé ; calibrer la taille du verre à l’aide de l’appareil photo de son smartphone pour un dosage optimisé ; placer l’agitateur dans le verre ; ajouter les ingrédients au fur et à mesure de la recette en respectant les doses indiquées par les LED de l’agitateur.

Pour vous le procurer, connectez-vous sur  www.worldmix.fr.

30 ans de Bocuse d’Or au Musée Escoffier

de l’Art Culinaire jusqu’ au 31 octobre

Trophée de l’Œuf 2017,

6 talentueux cuisiniers récompensés

Un nouveau Conseil d’Etablissement pour Ferrandi Paris

18 nouveaux membres composent désormais le Conseil d’Etablissement de Ferrandi Paris. Tous chefs d’entreprise, élus de la CCI Paris Ile-de-France dont dépend l’école, ils ont élu Jean-Paul Rigal en qualité de Président. Ce dernier était déjà membre du précédent conseil et connait parfaitement l’établissement et ses enjeux stratégiques. Il entend poursuivre, avec l’appui de Bruno de Monte, Directeur de l’école, la politique de développement menée ces dernières années : apprentissage à tous les niveaux académiques, internationalisation des programmes et des étudiants, développement de l’enseignement supérieur, notamment en hospitality management, et des implantations de Ferrandi Paris en France et à l’étranger.

Porto Cruz célèbre 130 ans de savoir-faire

Cette année, Porto Cruz fête 130 ans de passion et de savoir-faire. Pour marquer cet événement, la marque a conçu une édition spéciale anniversaire dédiée à l’un de ses plus beaux millésimes, le Colheita 1985. Les Portos Colheita sont issus d’une seule année de récolte jugée exceptionnelle et vieillissent un minimum de 7 ans en fûts de chêne. Ce sont des vins d’une extrême élégance avec des arômes de fruits secs qui augmentent avec le vieillissement. Véritable invitation au voyage, le Colheita 1985 est une merveille de complexité et un chef d’œuvre du temps. Sa robe teintée d’ambre et d’acajou illumine le verre par ses reflets verdâtres, que seuls les très vieux Portos proposent. Le premier tour de verre est comme une balade dans un marché oriental, où se livrent avec précision d’intenses notes d’écorce d’orange, de safran, de raisin de Corinthe, de reine-claude, réveillés par une pointe de curry. En bouche, on se laisse charmer par l’osmose de ces saveurs, tandis que la douceur devient un détail, comme dans une pâtisserie de luxe. L’édition Anniversaire 130 ans se présente dans une carafe d’une élégante sobriété, toute en rondeur, décorée avec la silhouette stylisée de sa célèbre Femme en noir.

Il était naturel que l’association des Bocuse d’Or Winners, forte aujourd’hui de ses 44 chefs qui écrivent l’histoire du concours, et Gl-events en tant qu’organisateur, s’associent à l’événement en prêtant de nombreuses affiches, médailles commémoratives, livre anniversaire, trophée dans son format actuel etc. Le Bocuse d’Or fut le premier à mettre en scène un concours de cuisine devant le public, ce qui en fait un événement reconnu autant pour son incroyable niveau technique que pour l’atmosphère festive qu’il dégage. De nombreuses photos et vidéos des chefs en action durant la compétition permettront aux visiteurs de faire une véritable plongée dans l’ambiance fabuleuse de ce prestigieux concours mondial.

Régis Marcon, Bocuse d’Or 1995, 3 étoiles au Guide Michelin, parraine l’exposition soutenue également par Jacky Fréon, vainqueur de la 1ère édition en 1987. Ils ont prêté des objets personnels et notamment le trophée du concours sous sa forme initiale, une compression réalisée par l’artiste César.  L’exposition «30 ans de Bocuse d’Or » se tiendra jusqu’au 31 octobre au Musée Escoffier de l’Art Culinaire à Villeneuve-Loubet village.

La finale du 4e Trophée de l’Œuf, organisée par le CNPO (Comité National pour la Promotion de l’Œuf) vient de récompenser six finalistes qui avaient à créer une recette sur le thème « L’Œuf nomade ».

- Romain Bordier, originaire du Puy‐de‐Dôme (63) remporte le 1er Prix.  Ce jeune cuisinier prometteur est en 2e année de brevet professionnel, en apprentissage dans le restaurant gastronomique la Rotonde ‐ La Table de Marlène à Vichy (03). Sa recette : « Pique‐nique en forêt dans ma bulle ».

- Le 2e Prix a été attribué à Ambre Beneyt, actuellement en 2e année de BAC pro cuisine  au  Lycée  Professionnel  Renée Bonnet à Toulouse (31). Sa recette : « Œuf noisette, légumes croquants, vinaigrette corsée ».

- Théo Lefebvre, en 2e année de BTS au Lycée hôtelier Sacré Cœur à Saint‐Chély‐d'Apcher (48) a reçu le 3e Prix pour sa recette : « L'Œuf nomade, version gastronomique, chaud/froid d’œuf en deux cuissons : parfait et jaune mariné, crème acidulée oseille mélisse, morilles amaretto et petits légumes croquants ».

- Axel Fabrega, originaire de la Drôme (26) et élève en terminale BAC Pro cuisine au Lycée les Portes de Chartreuse à  Voreppe  (38),  est  arrivé  4e  avec sa recette : « L’Œuf nomade Terre et Mer à garnir comme un sandwich et à emporter partout ».

- ex‐æquo avec Henri Flety originaire de Dijon (21). Henri prépare actuellement un Certificat de Qualification Professionnelle de cuisine à l’IFPC de Boucau (64). Il est également en apprentissage au Restaurant « Les Prés d’Eugénie » à Eugénie-les Bains (40). Sa recette : « le trio d’œufs pique-nique ».

- Également ex‐æquo avec Sixtine Guilbaud, originaire de la Vienne (86), élève au CFA de la Vienne à Poitiers (86), en 2e année de BAC Pro cuisine. Sa recette :

« Fast Burger Egg ».

Pépito signe son grand retour !

Les ateliers de Pâtisserie Sève

Afin d’aller à la rencontre de ses pépitovores, la marque met en scène son concept par un plan d’activation 360° : copy TV dévoilée dès septembre, activation digitale sur Facebook et Youtube, visibilité renforcée en magasin, activation promotionnelle auprès des consommateurs, 2017 sera 100% Emochoco !

Fort d’un héritage de près de 50 ans, Cristal d’Arques Paris se réinvente en 2017 avec de nouvelles collections et un style résolument moderne. Un renouveau pour la marque de prestige d’arts de la table qui revient sur le devant de la scène avec un nouveau matériau : le Cristallin. Une matière sans plomb, extra-résistante, garantissant une brillance durable, une transparence totale mais surtout le plaisir du son... cristallin ! Inspirées du courant Art déco et l’art de vivre parisien, 9 collections ont été créées. Un look moderne, design et dans l’air du temps, influencé par les codes du luxe, l’univers de la joaillerie et de la Haute Couture. Des nouvelles créations qui s’emparent de formes stylisées, de couleurs précieuses et de motifs symétriques.  Le beau à la portée de tous, tels sont les maîtres mots du nouveau Cristal d’Arques Paris. Un luxe accessible, composé de carafes, de verres, gobelets et vases, résistantes aux chocs et au lave-vaisselle, prochainement disponibles dans les grands magasins ou dans les enseignes de déco maison.

Cristal d’Arques Paris se réinvente...

Le coffret papillote fête ses lO ans

Voir « La vie en Lu » est la mission que s'est donnée la marque autour de sa nouvelle campagne. Le lancement de cette nouvelle signature est porté par un film de marque qui rend hommage aux biscuits Lu, à travers les histoires de chacun, qui sont finalement aussi un peu celles de tout le monde. Nous avons tous des souvenirs avec les biscuits Lu. Cour d’école, goûter, colonie de vacances... Des moments partagés et surtout des souvenirs qui appartiennent à tous, traversant les époques et les générations depuis 1846.

Lu témoigne de l’intemporalité de ses biscuits et du lien sans cesse renouvelé que nous avons avec eux. Une vie faite de moments et d’émotions partagés, de rituels autour de ces biscuits qui ajoutent du plaisir à notre vie quotidienne.

La vie en LU

Pour célébrer ses 10 années de succès, le Coffret Papillote change de look et s'offre une nouvelle jeunesse, avec deux nouveaux coloris inédits. Pour l'occasion, un nouveau livre de recette sera édité pour vous inspirer chaque jour et ainsi faire des repas sains et gourmands. Lékué a conçu le Coffret Papillote dans le but de révolutionner la cuisine. Il reflète parfaitement la philosophie de la marque ; qui est de cuisiner de manière saine, naturelle, savoureuse et sans prise de tête. Il n'y a aucune limite, tout se cuisine dans le coffret papillote pour des repas plus sains.

Après plusieurs mois de travaux, le nouvel espace de la Maison Sève prend vie. La chocolaterie a d’ores et déjà pris place dans les nouveaux locaux. La Maison Sève s’ouvre désormais au public en proposant des ateliers de pâtisserie et chocolaterie. Un cours à offrir ou à s’offrir pour vivre un moment autour du chocolat et de la pâtisserie et apprendre à réaliser des macarons, la fameuse tarte à la praline, des desserts chocolatés ou encore des recettes de saison comme la galette des rois ou les chocolats de fête. Les ateliers de pâtisserie Sève sont ouverts à tous : particuliers, entreprises, touristes et même aux enfants le mercredi avec des ateliers « Enfant-Parents » dans un lieu magique et atypique. Les ateliers et cours sont ouverts du mercredi au samedi. Calendrier à retrouver sur le site www.chocolatseve.com

Spirit France produit et commercialise des marques emblématiques de spiritueux français issus de terroirs spécifiques dans deux aires d'Appellations d'origine contrôlée (AOC) : le Calvados et l'Armagnac. L’entreprise détient 4 marques leaders dans leur catégorie : Calvados Père Magloire, Boulard, Lecompte et Armagnac Janneau. Spirit France souhaite asseoir sa position de leader avec son second site à Reux, de 3,3 hectares, totalisant ainsi une superficie totale de 8,3 hectares. Directement reliée aux 2 chais de 2000m2 chacun, inaugurés en décembre 2014, cette nouvelle structure de 11000 m2 permet au Groupe de concentrer ses activités administratives et de production avec notamment, 876 m2 de bureau, 2248 m2 de chais, 2206 m2 d’embouteillage et 3791 m2 de stockage. Un outil moderne qui permettra d’augmenter la capacité de sa production. Avec plus de 9 millions d’euros d’investissement, Spirit France met les bouchées doubles afin de se donner les moyens de ses ambitions pour ses marques emblématiques et faire vibrer au cœur du Pays d’Auge « Le Meilleur de la France ». En 2018, les consommateurs de Calvados auront désormais leur temple : « Calvados Expérience », en lieu et place du site historique de la plus ancienne maison de Calvados, la Maison Père Magloire. Un vrai parcours initiatique qui entraînera les visiteurs dans l’univers magique de l’élaboration du Calvados.

Une année dynamique pour Spirit France

Guide 2017-2018

des Maîtres Cuisiniers de France

Cette année encore, l’Association des Maîtres Cuisiniers de France a organisé le lancement de son célèbre Guide 2017-2018 avec pour parrain Gérard Lenorman. Ce répertoire rassemble tous les chefs de renoms de cette grande famille et permettra à leurs clients de découvrir leur cuisine où qu’ils soient dans le monde ainsi que de les suivre dans leurs évolutions. Dix-huit nouveaux Maîtres Cuisiniers ont rejoint l’association en 2017, mettant ainsi à l’honneur leur savoir-faire et les valeurs qu’ils partagent avec plus de 540 Maîtres Cuisiniers français présents à travers le monde.

Plus connectés que jamais, les Maîtres Cuisiniers de France ont aujourd’hui plus de 20 000 visites par mois sur leur site internet, plus de 9000 fans sur Facebook et des milliers d’autres sur Twitter, Instagram et LinkedIn. D’un continent à l’autre, les chefs interviennent lors de festivals, prestations, galas de bienfaisance et concours sans jamais perdre de leur passion pour la transmission de leur savoir-faire et le rayonnement de l’art culinaire français.

Découvertes

La coutellerie

Production

A lire