Retrouvez les recettes des "Chefs de Noël" via le lien suivant : Chefs de Noël 2019

Selles sur Cher fête le Nouvel An Chinois

Le Festival des Lumières Célestes se tient au Château de Selles sur Cher jusqu’au 2 février prochain. Traditionnellement, cette « fête des lanternes » met fin aux célébrations du Nouvel An chinois commencées le 1er jour du 1er mois lunaire et tombe généralement en février ou mars du calendrier grégorien. Elle existe depuis la dynastie Song (960 – 1279) Han Dynasty 206 B.C. to 221 A.D, probablement issue d'une très ancienne fête annuelle célébrant la décroissance de la longueur des nuits d'hiver. Pour la troisième année consécutive, le Château de Selles sur Cher célèbre le nouvel an chinois à sa façon !

Le Festival des Lumières Célestes, c’est l’occasion de découvrir le monde fantastique de la Chine historique et sa féérie de lumières, un spectacle étonnant et inattendu au cœur de la région du Loir et Cher. Ce festival a pour ambition de susciter des rencontres entre la culture chinoise et la culture occidentale, ainsi tous les soirs, de 18h à 23h, les visiteurs voyagent dans la Chine mystérieuse, au coeur des célébrations du Nouvel An chinois. Des décors féériques mettent la Chine à l’honneur via des temples sacrés, des lanternes, des bambous et des animaux rigolos : un régal pour les petits et les grands. Au programme : des spectacles de masques chinois, d’équilibristes, de jongleurs, d’arts martiaux, de jujitsu et des rencontres avec des artisans venus spécialement de Chine. Les visiteurs peuvent s’initier aux arts traditionnels du Nouvel An dans un décor historique exceptionnel. 39 sculptures lumineuses géantes faites de fer et de tissus colorés allant jusqu’à 12 m de haut et 35 m de large rayonnent sur 5 hectares et sont illuminées par 103 000 leds. Un défi technique gigantesque, à découvrir sur www.chateau-selles-sur-cher.com/festival-des-lumieres-celestes/

Le Nouvel An chinois marque l’arrivée du printemps et la promesse de nouveaux départs. Cette année, il sera fêté le samedi 25 Janvier 2020 et placé sous le signe du Rat de Métal. C’est la période où l’on souhaite à sa famille et ses proches des récoltes fructueuses, fortune, santé et longévité, ainsi qu’une descendance abondante ! Un cinquième de la population mondiale va, pour l’occasion, se réunir en famille autour de grands repas de fêtes où figureront des mets spécialement choisis et soigneusement préparés pour leur portée symbolique. Et pour fêter comme il se doit le Nouvel An chinois, retrouvons-nous autour des recettes typiques de cet événement.

Lire la suite...

Grand Prix du Livre

Les Prix du Livre Spirit’/Bibliothèques gourmandes ont été décernés le mercredi 11 décembre 2019, en collaboration avec l’association  Bibliothèques Gourmandes, l’Académie Culinaire de France et la Chambre de Commerce Latino-Américaine. Ils distinguent un ouvrage, récit, roman, essai ou un beau livre magnifiant un spiritueux, les arts de la table ou l’œnologie. Les lauréats 2019 du Grand Prix du Livre sont :

- Le Grand Prix du Livre Spirit’2019

Bistroscope – Pierrick Bourgault – Chronique Editions

- Le Grand Prix du Livre Spirit’ / Bibliothèques Gourmandes

Le Vin – Collectif  - Glénat

- Le Grand Prix du Livre Spirit’ / Académie Culinaire de France

Théorie de la bulle carrée – Sébastien Lapaque – Actes Sud

- Le Grand Prix du Livre Spirit’ / Chambre de Commerce Latino-Américaine

Vin, Amour, Volupté - Lassaâd Metoui - Omar Khayyâm - Trédaniel

- Le Grand Prix du Livre Spirit’ Catégorie Vins

A hauteur d’Hommes – Marie-Ange Lasmènes – Alain Tendero – Linéa pica

- Le Grand Prix du Livre Spirit’ Catégorie Cocktails

Mon cours de cocktail – Yoann Demeersmann – Dunod

Qui sera le Champion de France

du Dessert 2020 ?

A l’initiative de Cultures Sucre et organisé en partenariat avec l’Education Nationale, le Championnat de France du Dessert est un concours créé en 1974, qui valorise le dessert à l’assiette, invite les candidats à se surpasser et constitue un véritable tremplin pour les participants.

Aujourd’hui, le secteur de l’agroalimentaire et de la pâtisserie connaît une profonde mutation qui se caractérise par le souhait des consommateurs d’un retour au naturel. Ainsi, cette année, les pâtissiers devront réaliser leur recette sans aucun colorant alimentaire.

C’est à Pau-Morlaas (64), le 16 janvier 2020 que sera donné le coup d’envoi de ce 46ème Championnat de France du Dessert ! Une édition qui se déroulera de janvier à avril 2020. Au programme de cette belle aventure humaine, l’affrontement de 8 candidats juniors et 8 candidats professionnels qui devront réaliser un dessert à l’assiette pour 10 personnes et déployer talent, rigueur et endurance pour tenter de se qualifier, chacun dans leur catégorie, lors de l’une des 8 Finales Régionales. Un seul objectif pour chacun d’entre eux : être le meilleur pour accéder à la Finale Nationale et tenter de remporter le titre de Champion de France du Dessert 2020. La Finale Nationale se tiendra les 7 et 8 avril 2020 à Rouen-Canteleu (76) sous la présidence du pâtissier Christophe Adam. Pour la finale Nationale la réalisation de leur dessert « panier » comprendra une figure imposée. En plus d’un thème et d’une liste d’ingrédients à respecter, les candidats devront intégrer, dans leur création, une recette fournie le jour J, au début de l’épreuve.

16ème édition du Salon du Fromage

et des Produits Laitiers 2020

Christophe Raoux, Chef Exécutif

de l’École Ducasse Paris Campus

Producteurs et affineurs de fromages artisanaux, producteurs de produits laitiers, fabricants d’équipements, services… soit 260 exposants de 12 pays seront présents pour la 16eme édition du Salon du Fromage et des Produits Laitiers qui se tiendra au Parc des Exposition de la Porte de Versailles, du 23 au 26 février prochain. Au fil des éditions, le Salon du Fromage et des Produits Laitiers accueillent de plus en plus d’exposants (+53% d’exposants en 10 ans et +419% d’entreprises étrangères). Des chiffres qui attestent de la bonne santé de la filière, tant en France qu’a` l’étranger. Après le Royaume-Uni en 2018, c’est l’Espagne qui sera le pays à l’honneur de cette 16ème édition. Plus de 46 producteurs et institutionnels en provenance de toutes les régions productrices espagnoles feront découvrir la diversité de fromages comme le Manchego, le queso Tetilla, le Picon ou encore la Torta del Casar. Les visiteurs pourront gou^ter les fromages espagnols au travers d’ateliers dégustations. Comme chaque année, de nombreuses animations seront programmées pendant les 4 jours. Enrichir ses connaissances, assister aux concours, développer son palais, tester des alliances insolites....vont en séduire plus d’un. Pour cette 16ème édition, de nouvelles animations encore en cours de réflexion seront proposées. Notamment autour de la restauration pour la gestion des stocks, la découpe, l’hygiène etc. mais aussi de concours pour encourager la jeune génération de professionnels. Pour en savoir plus : www.salon-fromage.com

Fêtez le nouvel an chinois avec Uber Eats

Le top 3 des plats chinois les plus commandés en France sont la soupe de nouilles au boeuf, le riz cantonnais (plus de 90 000 commandés en 2019) et le porc au caramel. Dans les plats préférés, se trouve aussi le porc sauce aigre douce, commandés plus de 5000 fois ou encore le canard laqué qui a rencontré un franc succès avec plus de 25 000 commandes. Avec plus de 500 000 nems, soit plus de la moitié de la Grande Muraille de Chine et 70 000 rouleaux de printemps commandés courant 2019, soit 2,5 fois le tour de la Cité interdite, aucun doute les Français ont des préférences bien marquées. Pour célébrer au mieux cette année du rat de métal, symbole de chance et de prospérité, l’application Uber Eats vous invite à découvrir toutes les saveurs de la Chine en quelques clics avec plus de 450 restaurants chinois et plus de 1 700 restaurants asiatiques. Rappelons que l’application Uber Eats est disponible dans plus de 150 agglomérations françaises et permet de se faire livrer les plats en vélo de plus 18 000 restaurants partenaires, en moins de 30 minutes, 7 jours sur 7 sans minimum de commande.

Le Gaufrier, un concept Made in Belgium

Christophe Raoux est nommé Chef Exécutif de l’École Ducasse Paris Campus à compter du 1er Mars prochain. Ecole de référence et de réputation mondiale dans les arts culinaires, Ecole Ducasse est un réseau d’écoles fondé en 1999 par le Chef multi-étoilé Alain Ducasse dédiées à la transmission d’un savoir-faire français unique d’excellence en cuisine et en pâtisserie. École Ducasse, c’est aujourd’hui 3 écoles en France : Paris Studio, Paris Campus et l’Ecole nationale Supérieure de Pâtisserie et 2 écoles à l’international (Philippines et Brésil) réunies autour d’une volonté de partager la passion du goût avec les professionnels aguerris comme les amateurs passionnés, adultes en reconversion ou étudiants.

Christophe Raoux  pilotera l’ensemble de l’activité d’enseignement des Arts Culinaires du Centre de Formation Alain Ducasse à Argenteuil, puis conduira cette activité au sein du tout nouveau Paris Campus qui ouvrira ses portes à Meudon en septembre 2020. A travers des expériences professionnelles complétées de nombreux concours tout au long de sa carrière,

Christophe Raoux a acquis des qualités précieuses dans les arts culinaires. Christophe a notamment appris l’art de respecter chaque ingrédient et de veiller à la perfection des cuissons. Il marie les saveurs en privilégiant une « cuisine de cuisiniers », fondée sur l’excellence des produits de saison sélectionnés par ses meilleurs producteurs.

Une « brûlerie » franco-française

A l’origine de Belleville Brûlerie, trois pionniers du renouveau de la culture café à paris qui ont voulu redorer l’image du « jus de chaussette » français. Née en 2013, leur maison de torréfaction trouve ses racines dans la grande tradition artisanale tricolore des métiers de bouche et se démarque par un savoir-faire singulier : cafés de qualité premium, grande fraîcheur, torréfaction douce et lieux accessibles à tous. Ce nom de « Brûlerie » n’est pas anodin. Il emprunte à cette vieille tradition française de petites maisons de torréfaction de quartier son esthétique. Ancrée dans le territoire de Belleville, réputée pour son effervescence créative, la marque revendique ce savoir-faire artisanal très tricolore. Se réapproprier le patrimoine, pour mieux réinventer une identité au café français. Lequel n’a, avec son goût très équilibré subtil et délicat, plus à rougir devant ses concurrents italiens ou scandinaves. Sourcer des cafés, avec traçabilité et transparence, est à la base de l’ADN Belleville Brûlerie, car avoir une bonne tasse de café nécessite une rigueur exceptionnelle sur toute la chaîne de production, de traitement, d’exportation, de stockage, de torréfaction et de préparation. Cette recherche d’excellence nourrit Belleville Brûlerie à Paris. La torréfaction, au dixième de degré et à la seconde près, est faite au fur et à mesure et privilégie la douceur et le corps en tasse. Un contrôle de chaque lot garantit une constance de qualité et la date de torréfaction, indiquée sur les paquets, la fraîcheur du grain. A côté des singles origines, Belleville Brûlerie a imaginé une gamme de cafés d’assemblage. Chaque profil aromatique, rayonnant, musclé, équilibré, à choisir en fonction de ses goûts et du moment de dégustation, offre une constance au fil de l’année, peu importe qu’on soit féru ou non de café. Les recettes évoluent en fonction de la saisonnalité dans le respect de la création initiale du profil aromatique. Plus aisés à préparer à la maison, ils répondent toutefois aux mêmes exigences de qualité que les crus d’origine. Résultant d’un an et demi de travail, ces créations inédites et singulières représentent l’essence même des cafés Belleville Brûlerie. Leur élaboration à partir des meilleurs cafés suit une méthodologie précise (densité des grains, profils de torréfaction, vieillissements, etc.) et vise à apporter une nouvelle vision et une complexité aromatique que l’on ne retrouve pas toujours dans les cafés d’origine. Belleville Brûlerie signe ces crus de noms rieurs : Le Mistral, La Fontaine, Château Belleville, French Roast, Body Builder, la Pantoufle… à découvrir www.cafesbelleville.com

Une gaufre de Belgique c’est bien, une gaufre de Liège c’est mieux ! C’est ce qu’ont pensé les dirigeants de Le Gaufrier, Alain Garrec, Tugdual Rabreau et Olivier Vallée après avoir eu l’idée de reprendre une entreprise spécialisée dans la confection de gaufres de Liège 100% naturelles. Ils vont alors racheter l’un des plus anciens ateliers de gaufres de Belgique : les gaufres Geurts. Respectant toujours la recette originale de son fondateur Charles Geurts, Le Gaufrier conserve la pure tradition liégeoise avec une saveur inchangée. Les gaufres de Liège Le Gaufrier sont élaborées à partir d’une recette artisanale et familiale belge dont la formulation est scrupuleusement respectée afin de conserver toute la tradition et l’authenticité. 100% naturel, le Gaufrier n’utilise ni colorant ni additif et uniquement des conservateurs naturels sucrés. Depuis novembre 2019, Le Gaufrier propose un concept de kiosque minutes disponibles dans les GMS françaises. Le principe ? Un stand mobile équipé pour cuire des pâtons de gaufre de Liège à la demande, prêtes à être dégustées pour un rendu moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur. Facile à déplacer et tout-en-un, il permet de concevoir de délicieuses gaufres avec la recette originale Geurts, une véritable institution au Royaume des Belges. Le stand Le Gaufrier comporte tout ce dont a besoin un pâtissier pour cuire et servir les gaufres. De l’emplacement frais pour conserver les pâtons, le gaufrier professionnel, en passant par l’espace gourmand chantilly & chocolat et l’espace rangement, tout est à portée de bras.

Miel « Les Apiculteurs vous disent Merci ! »

Après le lait, la crème, le beurre et les oeufs plein air, c’est au tour du miel de rejoindre les rangs de la gamme « Les éleveurs vous disent Merci ! » d’Intermarché. Un modèle durable et de long terme s’accompagnant d’une contractualisation de 3 ans avec l’enseigne. Avec le Miel « Les Apiculteurs vous disent Merci ! », Intermarché s’engage à mieux rémunérer les apiculteurs pour la pérennisation de la filière apicole française. « Les Éleveurs vous disent Merci ! » est une gamme de produits qui propose aux consommateurs de soutenir les éleveurs d’une filière grâce à une meilleure rémunération. Le premier produit de cette gamme, le « lait Merci ! » lancé en février 2018, a rencontré un succès incontestable : 22 millions de litres de lait vendus la première année. Forte de ce résultat, la gamme s’étend désormais à d’autres produits tels que le beurre, la crème, les oeufs et enfin le miel et vient renforcer l’engagement d’Intermarché pour le mieux produire, avec un miel de fleurs crémeux récolté en France en pot de 500 g au prix de 5,90 €, dont 3,05€ reversés à l’apiculteur.

Découvertes

Viandes

Avis d'experts

La coutellerie

Production

A lire